Ces chansons qui font l'actu, France info

Ces chansons qui font l'actu. Pauvres juges...

Il n'y a pas que le gorille de Georges Brassens qui maltraite les juges : ils sont descendus cette semaine dans la rue contre la réforme de la Justice. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Statuette symbole de la Justice. La symbolique judiciaire utilise depuis le XIIIe siècle une figure de la mythologie grecque, Thémis, portant un glaive, une balance et les yeux bandés.
Statuette symbole de la Justice. La symbolique judiciaire utilise depuis le XIIIe siècle une figure de la mythologie grecque, Thémis, portant un glaive, une balance et les yeux bandés. (MAXPPP)

Non, la chanson n’a pas beaucoup d’affection pour les juges. Elle fait même subir à des magistrats des outrages historiques, avec un grand primate qui court derrière les robes d’une vieille décrépite et d’un jeune juge en bois brut. Vous vous souvenez de comment cela finit... 

Mais encore faut-il que le gorille fugitif ait un juge à sa portée. Vous l’avez entendu sur franceinfo – et nous vous en reparlerons, évidemment –, les professions du monde judiciaire sont inquiètes de la réforme de la justice qui pourrait amener la suppression de tribunaux et – grosso modo – un service public dégradé selon les craintes de certains juges. Pourtant, d’habitude, ce sont les magistrats que l’on craint…

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Edith Piaf, C'est d'la faute à tes yeux, 1950

Georges Brassens, Le Gorille, 1952

Gilbert Bécaud, Le Condamné, 1961

Ernest Blanc, Salut salut au juge d'Israël (Sanson et Dalila de Camille Saint-Saëns, acte III), 1877 (enregistrement de 2004)

Ringo, Juges, 1971

Daniel Vangarde, Comme le juge, 1975

Ringo, Juges, 1971

Daniel Vangarde, Comme le juge, 1975

Julien Clerc, Le Juge et sa blonde, 2008

Maxime Le Forestier, Le Juge et sa blonde, 2008

Julien Baer, Juger un homme, 1999    



Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Statuette symbole de la Justice. La symbolique judiciaire utilise depuis le XIIIe siècle une figure de la mythologie grecque, Thémis, portant un glaive, une balance et les yeux bandés.
Statuette symbole de la Justice. La symbolique judiciaire utilise depuis le XIIIe siècle une figure de la mythologie grecque, Thémis, portant un glaive, une balance et les yeux bandés. (MAXPPP)