Ces chansons qui font l'actu, France info

Ces chansons qui font l'actu. Marianne, toujours jolie

La femme qui symbolise la République est par définition belle et rebelle, ce qui incite à penser à Simone Veil pour en devenir l'incarnation pour le buste des mairies.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Simone Veil en octobre 2007. Des voix s\'élèvent pour qu\'elle incarne Marianne dans les mairies françaises. 
Simone Veil en octobre 2007. Des voix s'élèvent pour qu'elle incarne Marianne dans les mairies françaises.  (FRANCK FIFE / AFP)

"Marianne est une meunière et les ailes de son moulin doivent tourner pour que les gueux ne crèvent plus de faim !"  A peu de choses près, nous qui sommes Français et aimons la République, nous avons tous plus ou moins la même vision de Marianne.

Certes, Montéhus chantait ainsi la personnification de la République française en l’honneur du Front populaire, en 1936, et ce n’était pas tout à fait le camp politique de Simone Veil – mais peu importe, vous l’avez entendu cette semaine sur franceinfo, des voix de plus en plus nombreuses s’élèvent pour que ce soit elle qui devienne le modèle du buste de Marianne que l’on trouve dans les mairies. Et il est vrai que l’on imagine volontiers le sourire à la fois généreux et grave de Simone Veil sur le visage de Marianne. En tout cas, il irait sans doute bien avec les chansons qui la représentent joliment...

Dans le premier épisode de cette chronique ce week-end, vous entendez des extraits de :  

Montéhus, Vas-y Léon, 1936

Philippe Clay, Marie la France, 1974

Michel Delpech, Que Marianne était jolie, 1972

Dalida, La Chanson du Mundial, 1982

Philippe Lavil, Si Marianne était black, 1990

Mistinguett, C'est vrai, 1935

Yvonneck, La Gueuse, 1909

Georges Brassens, Le Roi, 1972

Michel Delpech, Que Marianne était jolie, 1972  




Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

Simone Veil en octobre 2007. Des voix s\'élèvent pour qu\'elle incarne Marianne dans les mairies françaises. 
Simone Veil en octobre 2007. Des voix s'élèvent pour qu'elle incarne Marianne dans les mairies françaises.  (FRANCK FIFE / AFP)