Ces chansons qui font l'actu, France info

Ces chansons qui font l'actu. L'histoire paradoxale du pire refrain du réveillon (et des stades)

Au commencement, personne n'aurait dû connaître "Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye" sans un caprice de la destinée qui a transformé une chanson volontairement dévalorisée en un succès durable.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
1969 : le \"groupe\" Steam pose sur la pochette de son 45 tours \"Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye\".
1969 : le "groupe" Steam pose sur la pochette de son 45 tours "Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye". (Fontana)

Rien que quelques notes du refrain et ça suffit : on se retrouve en plein match, ou en plein réveillon, à brailler en agitant les bras – ce qui ne nous incite pas toujours à avoir, rétrospectivement, une extrêmement haute idée de nous-mêmes. Cette version est plutôt une version de fête ou de boite de nuit, et elle a été publiée en 1998 par le groupe Hermes House Band sur le même album que le fameux I Will Survive qui a aidé une étoile à venir orner le maillot de l’équipe de football. Mais ce refrain-ci est plutôt destiné aux matches de hockey sur glace – c’est la saison – ou d’autres sports collectifs.

Cela dit, il est bien possible que vous ne sachiez même pas le titre de cette chanson, même si elle vous est forcément familière à l’oreille. Eh bien sachez qu’elle s’appelle Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye. C’est une vraie chanson, ce n’est pas juste un refrain de stade et, comme disait Boby Lapointe : "Il y a des paroles là-dessus ; des paroles, des vraies."

Dans cet épisode de Ces chansons qui font les fêtes, vous entendez des extraits de :

Hermes House Band, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 1998

Steam, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 1969

Steam, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 1969

Steam, It's The Magic In You Girl, 1969

The Pionneers, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 1971

Bananarama, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 1983

The Nylons, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 1987

Crazy Frog, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 2006

Claude Denjean, Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye, 1972

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Tout cet été, nous avons eu le plaisir d'une longue conversation musicale avec une immense artiste dans La Playlist de Françoise Hardy. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

1969 : le \"groupe\" Steam pose sur la pochette de son 45 tours \"Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye\".
1969 : le "groupe" Steam pose sur la pochette de son 45 tours "Na Na Hey Hey Kiss Him Goodbye". (Fontana)