PODCAST. Déposer le téléphone à l'entrée des collèges, Seine pas baignable et Furax : ça dit quoi ce 8 avril ?

Ce lundi 8 avril, une "pause numérique" évoquée par la ministre de l'Education contre les comportements violents au collège, la Seine n'est pas baignable à trois mois des Jeux olympiques, et le marathon caritatif de streaming Furax a récolté 150 000 euros contre le cyberharcèlement.
Article rédigé par Léo Tescher
Radio France
Publié
Temps de lecture : 5 min
Des collégiens avec leurs téléphones, en janvier 2024 aux Pays-Bas (photo d'illustration). (IRIS VAN DEN BROEK / ANP MAG)

"Salut c'est Léo, ça dit quoi ?"

Ce lundi 8 avril, faut-il durcir l'interdiction du téléphone portable au collège ? C'est en tout cas une piste évoquée par la ministre de l'Éducation nationale Nicole Belloubet, après deux agressions violentes, dont une mortelle, la semaine dernière devant des collèges. "Je me demande s'il ne faut pas déposer son téléphone à l'entrée des collèges."

À LIRE AUSSI : Collégien battu à mort à Viry-Châtillon : cinq personnes mises en examen

À 108 jours des Jeux olympiques, la Seine n'est toujours pas baignable, selon une étude menée par Surfrider qui appelle à mettre en place "un plan B". 13 des 14 prélèvements réalisés depuis septembre 2023 par l'ONG de surveillance de la propreté des eaux révèlent des traces de bactéries, notamment Escherichia coli, supérieures aux normes.

Et pour la deuxième édition du marathon de streaming caritatif "Furax", une quarantaine de streameuses ont récolté près de 150 000 euros de dons qui seront reversés à l'association "Féministes contre le cyberharcèlement".

"Ça dit quoi ?", un podcast à écouter du lundi au vendredi à partir de 7h30 sur franceinfo.fr, sur la chaîne WhatsApp de franceinfo, sur TikTok ou sur toutes les plateformes de podcast :

Une envie particulière, une actu te questionne ou t'a fait réagir ? Présente-toi et envoie un vocal à "Ça dit quoi" pour participer à un prochain épisode : "Salut Léo, salut Sarah !"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.