Cet article date de plus de sept ans.

Bayeux plongé dans l'actualité du monde

écouter (5min)
Les rencontres "Prix Bayeux des correspondants de guerre" ont démarré lundi dans le Calvados. Elles s'achèvent dimanche soir. Une semaine de rendez-vous entre des collégiens ou lycéens, et des grands reporters. Une semaine de débats sur Le Liban, la Syrie, l'Ukraine. Une semaine pour voir des expositions saisissantes, notamment une à la cathédrale de Bayeux.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© Les rencontres Prix Bayeux-Calvados)

C'est toute une ville qui s'y met. Une ville, et même une région, dont le coeur bat au rythme de la guerre. Une ville toute entière, soudain, plongée dans l'actualité du monde.

"Avant, j'étais hôtesse pour le prix Bayeux. Maintenant, je vis à Paris, mais je ne peux pas m'empêcher de venir. Mon père, il aide beaucoup aussi. C'est presque naturel pour nous "

Cette jeune fille du pays est fière de ce rendez-vous annuel. Sorte de pont entre une vie paisible, et le tumulte inquiétant de notre planète. Ce tumulte rapporté par les reporters de retour de Syrie, Turquie, Irak, Soudan, Ukraine...

"On apprend beaucoup de choses. On écoute tout. Et les journalistes...ça parle ! "

C'est ce que raconte un commerçant retraité, qui fait office de chauffeur le temps du prix Bayeux. Ces hommes et femmes sont tous bénévoles. Quand ils apprennent que les parents de James Foley, journaliste américain décapité. ou que la mère de Camille Lepage, reporter tué en Centrafrique sont là. Ils sont tous émus. Veulent les voir. Veulent savoir comment on fait pour endurer ce drame. Les parents de James Foley ont passé la soirée de jeudi, au coin du feu d'un hôtel chaleureux de Bayeux.

Un moment incroyable, bouleversant. En voyant des reporters de guerre raconter des anecdotes, souvent très drôles, sur James, à ses parents venus du fin fond des Etats-Unis. En regardant cette maman rire, ce père m'offrir un siège pour que je me rapproche, je me dis que leur thérapie passe, entre autre, par cette parole livrée, offerte, naturellement. Une façon de découvrir une partie peut-être inconnue, de cet enfant perdu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers C'était comment ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.