C'est mon week-end. Road-trip à travers la campagne entre l'Eure-et-Loir et l'Orne

écouter (3min)

Au cours de cette escapade très champêtre, nous avons notamment croisé un château fantomatique...

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La Ferté-Vidame dans l'Eure-et-Loir. (PIERRE-YVES BONNOT)

Claquer la porte aux bruits urbains et s’enivrer du calme revigorant de la campagne. Comme il fait bon respirer à la Ferté-Vidame ! On traverse les allées de tilleuls de cette bourgade de l’Eure-et-Loir.

La Ferté-Vidame dans l'Eure-et-Loir (PIERRE-YVE BONNOT)

Quand soudain, le voyage prend un tour lyrique

Face à nous, planté au milieu d’un parc, un château aux allures fantomatiques, dont il ne reste que la façade. C’est comme une gigantesque scène d’opéra pour notre guide, l’artiste Pierre-Yves Bonnot.

"Cette façade est fantomatique parce qu’il n’y a plus de portes, plus de toit, ni fenêtre. Et là, on a le lever du soleil, donc c’est très beau parce qu’il y a la projection des ombres sur les immenses pelouses face au château, et c’est assez magique."

A l'horizon, la façade fantomatique du château de La Ferté-Vidame dans l'Eure-et-Loir. (PIERRE-YVES BONNOT)

Ce château, jamais reconstruit après la Révolution, fut le fief du duc de Saint-Simon, éminent personnage sous le règne du roi Soleil. "Et c’était en fait le chroniqueur de la vie de cour, le journaliste en somme. Il a donc résidé ici, et il reste les communs qui sont très importants dans le château et qui sont réhabilités. On y organise, entre autres, les fêtes du livre."

"Maintenant on va rentrer dans le département de l’Orne. C’est très vallonné, il y a des forêts, des étangs, des cours d’eau et ça se démarque de l’Eure-et-Loir qui est plus plat puisqu’on y a une amorce de la plaine de la Beauce. Alors que dans l’Orne, on est vraiment dans les collines du Perche."

A 15 km de la Ferté-Vidame, nous rejoignons Longny-au-Perche. Maisons à colombages, moulin ancien, petits ponts et vieux lavoirs, ce village a un sacré caractère !  

Le mercredi, c’est jour de marché à Longny

On remplit son cabas de pain bio de campagne, de fromages de chèvre, de légumes anciens. Jean-Louis, maraîcher vend légumes et aromatiques cultivés "le plus naturellement possible", à La Chapelle Montligeon, à 10 minutes de là. Tandis qu'un artisan traditionnel affûte couteaux et outils dans sa camionnette.

Sur le marché de Longny-au-Perche dans l'Orne. (PIERRE-YVES BONNOT)

À la sortie de Longny, une autre belle surprise nous attend :  la superbe chapelle Notre-Dame-de-Pitié, vestige de la Renaissance. "Sa porte est magnifiquement sculptée", note Pierre-Yves. 

La chapelle Notre-Dame-de-Pitié de Longny-au-Perche, vestige de la Renaissance est construite en haut d’une impressionnante volée de marches.   (PIERRE-YVES BONNOT)

Puis on profite d’une vue magnifique sur les forêts de Réno et de Courcerault en roulant jusqu’à Mortagne-au-Perche, à 18 km de Longny. Face à l’église, place Notre-Dame : le glacier R10 fait figure d’institution. Eté comme hiver, ici on déguste des glaces artisanales à base de lait du Perche. On choisit le parfum ananas. 

Décidément, que la campagne est exotique…   

EN PRATIQUE 

D’une île, Domaine de Launay, Lieudit Launay.  

À 20 minutes en voiture de Mortagne-au-Perche, on s’offre une nuit paisible à Rémalard dans cette maison. Blotti au cœur d’un domaine de huit hectares de prairies et de forêt, l’établissement dispose de huit chambres, à la déco campagne chic, aménagées dans un hameau. À partir de 85 euros la nuitée + 15 euros par personne pour le petit déjeuner. 

ornetourisme.com

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.