Cet article date de plus de six ans.

Art contemporain dans les rues de Paris

écouter
C'est mon week-end, chaque jeudi sur France Info, des idées de sortie avec Emmanuel Langlois. Vous nous emmenez aujourd'hui pas très loin d'ici, à Paris ! Qu'est-ce qu'on fait à Paris ce week-end, en pleines vacances d'automne ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
 (Le pont Alexandre III. Au pied, les quais rive gauche, promenade piétonne au bord de l'eau © DR)
C'EST MON WEEK END 22.10.2015 PARIS web
écouter

Ce week-end, à Paris, c'est le début de la FIAC. Mais l'art contemporain envahit aussi les rues, les cafés, les boutiques du quartier Saint-Germain, avec le Parcours Saint-Germain. 50 lieux d'exposition au total. Des œuvres monumentales, place Saint-Sulpice, ou aux dimensions plus modestes, comme au Deux Magots, au Café de Flore, et dans les boutiques de la rue Mazarine, à l'hôtel Bel Ami ou rue Bonaparte. C'est gratuit. Un plan est à télécharger sur le site.

 (L'église Saint-Germain, au cœur d'un parcours art contemporain pendant la FIAC © DR)

La fondation Louis Vuitton, le chef d’œuvre de Frank Gehry, l'architecte du musée Guggenheim de Bilbao, en plein cœur du bois de Boulogne. Entrée 14 euros. Le bon plan en famille, c'est que le musée est dans le jardin d'Acclimatation, un croisement entre un parc d'attractions, un zoo et un parc floral, un paradis pour les enfants. Un petit train fait tout le tour du parc. "C'est vraiment un lieu incroyable, explique Daphné Deguines, auteure du guide « Paris l'essentiel » aux éditions Nomades, avec des volumes extraordinaires, comme il n'y a pas à Paris. On a l'impression en même temps d'être sur un bâteau. Certains l'appellent le nuage de verre. Quand on est au dernier étage, à l'extérieur, sur la terrasse, il y a des cascades d'eau et là, si on ferme les yeux, on a l'impression, presque, d'entendre la mer."   

Il n'est pas très connu, le Ballon de Paris, parc André Citroën, dans le XVe arrondissement. c'est le troisième point le plus haut de la capitale. Un ballon captif gonflé à l'hélium qui vous emmène à 150 mètres de hauteur, panorama unique sur la Seine et la tour Eiffel. Ce n'est pas donné : 12 euros pour 10 minutes. Et ensuite, un tour dans le vaste parc et pourquoi pas un pique-nique ? Il y a une fontaine à eau pétillante !

 (Le Ballon de Paris, troisième point le plus haut de Paris © Daphné Deguines)

 Sur les quais de Seine, rive gauche, entre le pont des Invalides et le magnifique pont Alexandre III, avec ses statues dorées. C'est entièrement piéton. Des cours de yoga, de boxe, de zumba, accessible à tous, loin du brouhaha de la ville juste au-dessus. On est au bord du fleuve. On peut ensuite aller prendre un verre et même danser toute la nuit sur la péniche guinguette Rosa Bonheur, face au Grand Palais. On peut même y jouer au baby-foot !

 Au Vice-Versa, un concept-hôtel entièrement décoré par Chantal Thomass, une déclinaison autour du thème des Sept pêchés capitaux. Le top 3 des meilleures chambres : la paresse, la gourmandise et la luxure, avec miroir au plafond et vue sur la tour Eiffel au sixième étage. Chaque chambre est singulière, bien dans l'univers de la styliste. C'est rue de la Croix-Nivert, dans le 15ème arrondissement. Hammam privatif gratuit, idéal pour un week-end en amoureux, et bar en libre service où on fait soi-même ses cocktails. Une petite folie : de 102 à 455 euros la nuit.

 (Le Terrass" hôtel, vue panoramique sur Paris © Daphné Deguines)

Le Candelaria, dans le Haut Marais, rive droite. A première vue, une minuscule « taqueria », un restaurant où on mange de la cuisine mexicaine, des tacos. Et c'est en poussant une petite porte au fond qu'on se retrouve dans une seconde salle, plus vaste, dans une ambiance feutrée de bar à cocktails cosy, avec bougies, pierres apparentes, frou-frou, plumes et lumière tamisée. Allez-y tôt dans la soirée, l'endroit est vite bondé.

C'est une tendance lourde ! C'est bien connu, on trouve tout à Paris, y compris les spécialités de toutes les régions. Comme au bar «les Niçois» dans le XIe arrondissement, avec pan bagnat, pissaladière et terrain de pétanque au sous-sol. Ou «les Merveilleux de Fred», trois adresses à Paris, pour les nostalgiques du Nord, petite pâtisserie à la meringue enrobées de crème fouettée, au chocolat, blanc ou noir, au café, au spéculoos et même à la cerise. Ça aussi, c’est Paris !

 (Au bar les Niçois, Ricard et pétanque au programme ! © Zoé Kovacs)

Aller plus loin 

L'Office de tourisme de Paris 

Le guide "Paris l'essentiel" de Daphné Deguines aux éditions Nomades

L'hôtel Vice-Versa, décoré par Chantal Thomass

La péniche Rosa Bonheur sur Seine

Le Ballon de Paris

La fondation Louis Vuitton

Le Jardin d'Acclimatation

La Taqueria le Candelaria et son bar caché 

Le bar "les Niçois" et son terrain de pétanque en sous-sol

Les "Merveilleux de Fred"

Le Parcours Saint-Germain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.