Cet article date de plus d'un an.

Compagnies low-cost oui, mais attention aux suppléments

Les prix des billets d’avion, de trains ont beaucoup augmenté. Se tourner vers ce que l’on appelle le low-cost est une bonne solution, à condition d’être vigilant.
Article rédigé par Fanny Guinochet
Radio France
Publié
Temps de lecture : 3 min
C'est le moment de réserver vos billets pour les vacances, mais attention aux prix séduisants du low-cost, il cache souvent de nombreux suppléments. (Illustration) (VCG / VISUAL CHINA GROUP / GETTY IMAGES)

À quelques mois des vacances d'été, et juste avant les week-ends prolongés du mois de mai, Fanny Guinochet évoque les propositions alléchantes des compagnies low-cost, qui cachent souvent des suppléments alourdissant la facture. 

franceinfo : Être vigilant oui, mais comment s'y prendre Fanny ? 

Fanny Guinochet : Même si les tarifs ont également progressé sur ces compagnies, la hausse est quand même un peu moins élevée. Par exemple, la SNCF a augmenté ses prix cette année, mais pas sur les Ouigo.

En revanche, attention, pour bénéficier des meilleurs tarifs, il faut s’y prendre un maximum en avance, les billets Ouigo pas chers partent très vite, il faut donc guetter le moment d’ouverture des ventes. Plus on est flexible sur les dates aussi, plus on a de chances de trouver les meilleurs prix.

Et puis sur les compagnies à bas coût, le revers de la médaille est de ne pas trop compter son temps. Par exemple, c'est le cas pour les trajets en bus, qui sont un bon plan pour réduire la facture, à condition de ne pas être trop pressé, mais c'est pareil parfois sur le train.

Mais il ne faut pas non plus négliger les à-côtés ?

Oui, et c’est très important, parce que ces compagnies vous attirent avec le prix de base, et si vous n'y prenez pas garde, la facture, ensuite, monte très vite. Par exemple, au départ de la région parisienne, les trains sont moins chers, quand on les prend à Marne-la-Vallée ou à Massy, et donc il faut alors ajouter le prix pour se rendre à ces gares.

Pareil pour certains aéroports qui ne sont pas forcément bien desservis, comme Beauvais, il faut y aller, donc ce sont des frais en plus. Ensuite, toutes les compagnies cherchent à se rattraper sur ce que l’on appelle les frais cachés, en vous facturant, par exemple, le choix des sièges, lors de la réservation des places, et cette année, elles ont augmenté les tarifs de tous ces services. Soyez vigilant. 

C’est aussi le cas sur les bagages ? 

Oui, et pas seulement pour les bagages en soute, qui sont traditionnellement payants sur les low-cost, c’est le cas aussi pour les bagages en cabine, à chaque fois, on vous applique des suppléments qui, au final, représentent une petite somme. Pareil, enregistrer son bagage en ligne, en amont, est moins cher qu’à l’aéroport. Ça peut aller du simple au double.

Attention aussi à la taille de votre valise, si elle ne correspond pas au cahier des charges, on vous demandera un excédent. Pour éviter les mauvaises surprises, le mieux est de consulter en amont, toutes les règles qui s’appliquent aux bagages.       

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.