Comment réduire ses frais bancaires ?

écouter (3min)

Près d'un Français sur cinq est à découvert au moins une fois par mois, selon une étude de Panorabanques publiée mardi 19 octobre, ce qui entraîne des frais bancaires. Franceinfo vous donne des astuces pour les réduire.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les frais bancaires représentent 19 euros en moyenne par an. (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)

Un Français sur cinq finit dans le rouge tous les mois, un sur deux a été au moins une fois à découvert, selon une enquête de Panorabanques publiée mardi 19 octobre. Fanny Guinochet nous donne des astuces pour réduire ses frais bancaires.

franceinfo : Quel premier conseil peut-on donner pour réduire ses frais bancaires ?

Fanny Guinochet : La première chose est de regarder les frais de tenue de compte, qui comme leur nom l'indique sont nécessaires pour avoir un compte. Cette semaine, l’observatoire des tarifs bancaires, qui dépend de la banque de France, a publié une étude qui compare plus d’une centaine de banques et qui montre que ces frais représentent 19 euros en moyenne par an. C’est le moment de passer au crible vos comptes. Sont-ils tous utiles ? Et de comparer les prix entre les établissements pour vous tourner vers les plus offrants.

Une solution aussi est de basculer vers les banques en ligne, 3 fois moins chères que les établissements traditionnels. Selon l’étude, comptez en moyenne 7 euros 50 par an … Mais attention, vous n’avez pas de conseiller, pas les mêmes services que dans une banque traditionnelle.

Est-ce que je peux négocier mes frais bancaires ?  

C’est possible. Mais attention, tout dépend du type de client que vous êtes. Si vous êtes à découvert, vous pouvez passer un coup de fil à votre banquier et lui demander, d’effacer les agios, c’est-à-dire les pénalités. Il le fera d’autant plus que ça ne vous arrive pas souvent. Si vous êtes coutumier du fait, ce sera plus compliqué.

Soyez vigilants d’ailleurs, sur ces frais dits d’incidents, quand un chèque ou un virement est refusé parce que votre compte n’est pas assez approvisionné car ce sont ces frais qui coûtent le plus cher : en moyenne 143 euros par an sauf pour les clients les plus fragiles, où il y a normalement un plafonnement fixé à 25 euros par an.

Quoi qu’il en soit, il est plus facile de négocier des frais ponctuels que des frais fixes et réguliers. Outre les découverts, vous pouvez essayer d’obtenir la gratuité de certaines opérations, comme un virement initié au guichet, qui par exemple coûte en moyenne la petite somme de 4,23 euros !  

Et sur les cartes bancaires, on peut faire des économies ?

Oui, il faut faire attention au type de carte que vous choisissez. Une carte premium coute plus chère, mais peut être intéressante, car elle offre une autorisation de découvert ou des assurances. Vérifiez toutefois que cela ne fasse pas doublon avec d’autres assurances que vous pouvez avoir par ailleurs.   

Ensuite, vous avez le choix entre carte à paiement immédiat ou à débit différé, c’est-à-dire que vos achats sont regroupés et ponctionnés à la fin du mois.

Attention, les cartes à débit différé sont souvent plus onéreuses que celles à paiement immédiat, car c’est une sorte d’avance de trésorerie, de crédit que la banque vous fait.

Attention, aussi, ces cartes à paiement différé nécessitent de bien gérer votre budget, le risque étant de dépenser plus que ce que l’on a sur son compte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.