Si vous voulez venir avec votre chien au bureau, c'est le jour ou jamais

écouter (3min)

Des entreprises ouvrent leurs portes aux chiens et s'en félicitent. Une journée y est même consacrée outre-Atlantique.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un chien husky dans un bureau de la ville d'Ottawa au Canada, le 5 mai 2022. (DAVE CHAN / AFP)

Ce vendredi 24 juin est en effet la très officielle "journée des chiens au bureau". Une initiative qui nous vient des États-Unis, précisément baptisée "Take your dog to work day", "Le jour où vous pouvez emmener votre chien au travail".



Selon Purina, le fabricant d'aliments pour animaux qui porte le développement en France de cette idée américaine, seules 23 entreprises de l'Hexagone accueillent nos amis à quatre pattes. Une étude de l'université de Virginie affirme pourtant que cela améliore la qualité de vie, notamment parce que les animaux créent du lien. On produirait aussi, en leur présence, de l'ocytocine et de l'endomorphine, deux hormones qui contribuent à réduire les effets du stress.

"Si un appel se passe mal avec un client, on peut se retrouver avec un chien"

Les entreprises qui accueillent des chiens ne le regrettent pas. C'est le cas de la start up parisienne Woo, spécialisée dans le marketing digital. On y rencontre donc 60 salariés, et un teckel, un golden retriever, un staffy, deux chihuahuas et d'autres. Florian Cons Beltran, le cofondateur, se félicite des effets qu'ils produisent : "Les gens sont déjà très contents d'avoir cet apport un peu animal dans l'entreprise. On a remarqué que ça peut déstresser les gens.Typiquement, si un appel se passe mal avec un client, le fait de se retrouver après avec un chien et pouvoir totalement couper avec le boulot, c'est très apprécié des collaborateurs. Cela permet d'être je pense plus productif parce que quand on a un coup de mou ou de stress, on va avoir ce moment qui va être très détente."

Il y a des conditions pour emmener son chien à son travail. Il faut qu'il soit propre et sociable. Dans tous les cas les autorisations du chef d'entreprise et des représentants du personnel sont nécessaires. Mais pour Woo, la startup amie des chiens, c'est aussi un argument quand il s'agit de recruter. "Pour plusieurs collaborateurs, cela a été un déblocage et a permis de confirmer le choix de nous rejoindre, explique le cofondateur de Woo. Ils avaient un chien et ne voulaient pas le laisser la journée. Ça prouve aussi nos valeurs qui sont très humaines et familiales." 

D'après le baromètre 2022 publié par la Centrale canine, 39% des Français souhaiteraient que les chiens soient davantage acceptés sur leur lieu de travail...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.