Cet article date de plus de dix ans.

Les salariés parlent politique au travail

écouter (5min)
Près de 60% des salariés français ne craignent pas de parler politique sur leur lieu de travail. C'est un sondage Opinion Way pour les éditions Tissot qui l'affirme. Les dessous de cette tendance avec le sociologue Ronan Chastelier, à l'origine de ce sondage.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les salariés tomberaient-ils les masques ? Ne craindraient-ils plus pour leur carrière en parlant politique au travail ? L'analyse de Ronan Chastelier, maître de conférence à Science Po.

 

La journée de la bienveillance

Vous n’avez rien remarqué aujourd’hui ? Quelque chose de
différent, de plus doux ? Non… Pourtant, aujourd’hui, vient d’être lancé
un "appel à la bienveillance au travail". C’est très sérieux !
Le texte a été signé par 228 entreprises. Et pas des moindres : France
Telecom, Pôle Emploi, Eurodisney… Que des boîtes qui ont fait parler d’elles
pour la douceur de leur climat…
C’est donc du sérieux. Les entreprises s’engagent à
envisager des actions concrètes et réalistes à mettre progressivement en
place. Envisager des choses à mettre en place progressivement…
en effet ça rassure. D’autant qu’il s’agit de choses simples et concrètes en
effet : "donner du sens au travail de chacun", "développer le mieux vivre ensemble" et "veiller au bien être
des salariés". Bref, c’est un peu comme être contre la guerre et la
pauvreté.
L’appel à la bienveillance au travail précède
de quelques jours la  "journée de la gentillesse" , de laquelle elle
s’inspire directement. Il est vrai que la journée de la gentillesse tombe le 13
novembre, c'est-à-dire un dimanche. Un jour, justement, où on ne travaille pas.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.