C'est mon boulot, France info

L'hôtellerie recrute aussi des cadres

Tout l'été, "C'est mon boulot" présente des idées de métier pour les jeunes. Certaines professions peinent à attirer les candidats. C'est le cas des métiers de l'hôtellerie, dans lesquels on a aussi besoin de cadres.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les chaînes d'hôtel cherchent des cadres © Maxppp/Remi Ochlik)

Dans les métiers de l'hôtellerie, il n'y a pas que des veilleurs de nuit et des femmes de chambre. Ce secteur recrute de plus en plus de cadres. Certains sont issus de la promotion interne : on peut facilement se former et grimper les échelons dans l'hôtellerie, c'est dans la tradition du métier. Mais les grands groupes sont friands aussi beaucoup de jeunes bien formés, motivés, prêts à voyager, parlant au moins une langue étrangère - mais deux, c'est mieux - et ayant déjà un peu d'expérience.

Les chaînes d'hôtels cherchent des managers autonomes, qui savent gérer des équipes, un planning, des budgets et des produits. L'un des grands avantages du métier, c'est de pouvoir voyager. Quand on intègre un grand groupe d'hôtellerie, le monde devient votre terrain de jeu. L'Asie, en particulier.

Des débuts de carrière possibles à bac +2

Avant de démarrer, les formations sont assez courtes, souligne Barbara Muntaner, rédactrice en chef de cidj.com, le site de notre partenaire, le centre d'information jeunesse : "O n peut démarrer avec des formations assez courtes, comme un CAP de service hôtelier ou un bac pro hôtellerie. On peut aussi commencer dans le secteur avec un bac +2, avec un BTS hôtellerie-restauration, ou un BTS tourisme. On peut aller même beaucoup plus haut et faire une licence pro hôtellerie, l'université en propose pas mal, il y a des mastères aussi à l'université en hôtellerie ".

Mais quel que soit le niveau auquel on démarre, ce que les employeurs recherchent, c'est ce que l'on nomme dans le métier les "soft skills" , le savoir être en français : la politesse, la ponctualité, l'ouverture.

(Les chaînes d'hôtel cherchent des cadres © Maxppp/Remi Ochlik)