C'est mon boulot, France info

Jobs d'été : c'est maintenant qu'il faut chercher

En ligne ou dans les salons spécialisés, c'est le moment de chercher un job d'été. Comment trouver, comment postuler, quels sont les bons plans ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Jobs d'été : c'est maintenant qu'il faut chercher © Maxppp)

Dans toutes les régions, la grande saison des salons consacrés aux jobs d'été a débuté. Et contrairement aux salons d'emploi généralistes, dans lesquels les entreprises viennent plus pour soigner leur image que pour recruter, il y a vraiment des postes à prendre. Alors allez-y sans hésiter. A Paris, ce sera le 31 mars : un salon organisé par le CIDJ, avec 6.000 offres à la clé.

Si vous visez les grandes boites, ayez le réflexe internet : de plus en plus d'entreprises recrutent désormais en ligne, y compris pour leurs jobs d'été. Quand vous postulez ou quand vous envoyez une candidature spontanée, il y a une information qu'il faut mettre en avant : les dates auxquelles vous êtes disponible. C'est curieux, mais les étudiants - dont le CV est pourtant léger - oublient souvent cet élément essentiel !

Bon à savoir : plus votre période de disponibilité est longue, plus vous aurez de chance de vous faire appeler, notamment par les boites d'intérim. Quel que soit le poste, il y a toujours une période de prise en main. Les entreprises apprécient d'avoir leur étudiant suffisament de temps pour le former.

Plus votre temps disponible est court, plus le job sera basique. Et inversement. Si donc vous considérez votre job d'été comme une vraie case utile dans votre CV, un vrai élément de votre parcours professionnel, il faudra être prêt à y consacrer une bonne partie de vos vacances.

Et pour avoir des idées de jobs d'été originaux, comme livreur à vélo, éclusier, jardinier ou animateur dans un parc d'attraction, allez voir sur le site du CIDJ, le centre d'information jeunesse, il y a plein de bons plans.

(Jobs d'été : c'est maintenant qu'il faut chercher © Maxppp)