La Sécu recrute 15 000 personnes... avec du mal

écouter (3min)

Tous les employeurs ont du mal à recruter, y compris... la Sécurité sociale. Les besoins sont énormes : 15 000 nouvelles embauches cette année encore. Les portes sont ouvertes aux jeunes et à tous ceux qui ont peu d'expérience professionnelle.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'immeuble de la caisse primaire d'assurance maladie au Mans (Sarthe). (ALEXANDRE CHASSIGNON / RADIO FRANCE)

La Sécu recrute, et elle a du mal à y arriver. D'où le lancement vendredi 22 octobre, d'une vaste campagne destinée à améliorer son image. Dans une période où la quête de sens est cruciale, elle a choisi le slogan "Je suis ce que je fais". En d'autres termes, je fais un métier utile. 15 000 embauches, dont la moitié en CDI, sous un contrat de droit privé – pas de concours à passer, mais pas de statut de fonctionnaire non plus – partout en France, pour renforcer un effectif déjà impressionnant : 150 000 collaborateurs en tout. Deux métiers concentrent le tiers des recrutements. 5 000 postes rien que pour deux fonctions : conseiller offres de services et gestionnaire conseil. De quoi s'agit-il exactement ? Raynal Le May, directeur de l'Union des caisses nationales de Sécurité sociale : "Ce sont les salariés qui étudient les droits, ouvrent les droits à l'allocation logement, à la retraite, remboursent les feuilles de soins et pour le métier offres de services il s'agit de tous les métiers en lien avec l'accueil au sens large, de l'accueil physique, de la relation téléphonique ou de la gestion de mails."

Pour ceux deux postes, les jeunes sont les bienvenus. Du reste, près de 40% des personnes embauchées ont moins de 30 ans.

"Nous ne recherchons pas forcément des gens qui ont une expérience professionnelle. S'ils ont une première expérience dans la relation clients c'est un plus mais ça n'est pas forcément un préalable."

Raynal Le May

sur franceinfo

Pour postuler, tout se passe sur le site lasecurecrute.fr. On dépose son CV et on est contacté par un recruteur. Quelles qualités mettre en avant ? Le directeur de l'Union des caisses nationales de Sécurité sociale conseille : "Il faut mettre en avant son sens de l'écoute, de l'empathie et ses compétences relationnelles" dit Raynal Le MayLa Sécu recrute aussi des centaines de juristes, de spécialistes RH, de comptables, de logisticiens, d'experts des statistiques, de contrôleurs de gestion et de managers. En Île-de-France en particulier, les difficultés de recrutement sont criantes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.