Cet article date de plus de quatre ans.

INFO FRANCEINFO. Quand le manque de moyens de transport empêche de retrouver un travail

écouter (3min)

Faute de moyens de transport, 23% des Français ont déjà renoncé à un travail ou une formation. C'est ce que révèle une étude Elabe que franceinfo vous dévoile mercredi en exclusivité. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un train de banlieue dans une gare vide à Marseille, le 9 janvier 2016.  (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Près d'un Français sur quatre déclare avoir déjà renoncé à un travail ou à une formation faute de pouvoir s'y rendre, selon une enquête que franceinfo révèle en exclusivité mercredi 18 janvier. Cette étude Elabe a été commandée par le Laboratoire de la mobilité inclusive et l'association Wimoov. Elle révèle par ailleurs que près d'un Français sur cinq a déjà renoncé à un entretien d'embauche ou à un rendez-vous à Pôle Emploi pour les mêmes raisons.

Les jeunes et les plus pauvres particulièrement touchés

Le phénomène touche encore plus sévèrement les jeunes : près d'un sur deux assure ne pas avoir pu se rendre à un entretien d'embauche parce qu'il n'avait pas les moyens de se déplacer. Plus de 45% d'entre eux affirment avoir raté une opportunité de travail par manque de mobilité.

Autre population touchée : les plus pauvres, ceux qui vivent dans un foyer avec moins de 1 000 euros par mois. Plus de la moitié d'entre eux (54%) estiment que le manque de transports les a empêchés de trouver un travail.

Un frein à l'emploi pour neuf Français sur dix

Plus de 85% des Français estiment que les difficultés à se déplacer constituent un frein à l'emploi. Or, toujours selon cette étude, ces difficultés concernent quatre Français sur dix.

Ces chiffres montrent qu'à l'heure où le chômage est l'une des principales préoccupations de la population, améliorer l'offre de transports pourrait constituer "un levier majeur dans ce combat", précise Elabe. L'association Wimoov, qui dispense des formations à la mobilité, affirme que bien souvent un simple travail d'information sur les moyens de transport en commun existants permet aux chômeurs de retrouver un emploi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.