C'est mon boulot, France info

Ils ont changé de vie. Nancy, de la communication à serveuse dans un restaurant

Cet été, nous nous intéressons à des parcours de salariés qui ont changé de vie. Mercredi, Nancy, qui après avoir travaillé sans passion dans la communication, fait enfin ce qu'elle a, au fond d'elle-même, toujours voulu faire : serveuse dans un restaurant.

Une serveuse dans un restaurant. Photo d\'illustration.
Une serveuse dans un restaurant. Photo d'illustration. (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

Au départ elle voulait être prof de sport mais sa cheville en a décidé autrement. Nancy ira donc dans la com', pendant onze ans et sans grande conviction : "Pendant toutes ces années j’ai fait un métier que j’aimé moyennement. Je savais que c’était un métier que je ne pouvais pas faire toute ma vie parce que ça demandait trop d’énergie d’y aller tous les jours et je crois que j’ai tenu pendant toutes ces années parce que j’ai rencontré des gens vraiment bien, de belles personnes", raconte-t-elle.
 
C'est un licenciement qui va sonner le coup d'arrêt de cette vie professionnelle sans grande passion : "Je me retrouve à la maison, je fais mon CV, je me mets sur les réseaux sociaux, il y a des gens qui m’appellent. Et je comprends tout de suite que ce n’est pas possible, se souvient-elle. En regardant les annonces spécialisées, tout ça, tout d’un coup, je ne le comprends plus, ça ne me parle plus et je ne peux plus."

La révélation

On est au printemps, Nancy se donne jusqu'à l'été pour imaginer la suite. Et puis un soir, elle va tout simplement dîner dans son quartier, dans son restau préféré : "J’y vais avec des amis et il y en a un autour de la table qui me dit : 'Mais dis donc, le fameux service dont tu nous dis qu'une fois dans ta vie tu aurais aimé le faire, maintenant que tu as du temps pourquoi tu ne le fais pas ici ?'"
 
Banco, la serveuse lui propose de faire un extra. Elle y va : "Moi j’y allais en me disant essaye, ce sera fait, je vais cocher ça dans la case des trucs que j’aurais aimé faire et demain matin il faudra continuer ta réflexion." Seulement voilà, ça se passe bien. Très bien même. Au point que le patron la prend à part : "Et il me dit : 'Je vais te dire quelque chose, je suis dans dans le métier depuis 20 ans et toi tu es faites pour ce job !'" Tout s'enchaine alors. Nancy décide de faire une formation à l'école Ferrandi, et justement quelqu'un de l'équipe s'en va. "Et donc en septembre, finalement, j’ai démarré un week-end sur deux avec eux, et la semaine chez Ferrandi".

"Je suis à ma place"

Nancy termine sa formation, qui un jour lui permettra d'ouvrir sa propre affaire. Mais en attendant elle fait partie de l'équipe du restaurant qui ouvre un deuxième établissement. Tout devient évident : "Tout d’un coup je me sens super légère et je n’ai plus peur. Pendant 20 ans j’ai eu peur de perdre mon job, mais là aujourd’hui je me dis que dans la restauration je suis à ma place, donc je retrouverai toujours du boulot." 

Les deux enfants de Nancy sont super fiers de leur maman, qui adore son nouveau métier : "Mon métier aujourd’hui, c’est d’être dans la vie des gens quand ils passent un bon moment et mon job sur la partie en salle c’est de faire en sorte que ce moment-là soit le meilleur possible."

Une serveuse dans un restaurant. Photo d\'illustration.
Une serveuse dans un restaurant. Photo d'illustration. (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)