Emploi : quels sont les métiers qui font le plus de place aux jeunes ?

écouter (3min)

Les jeunes qui n'ont aucun diplôme trouveront le plus facilement un poste dans la manutention. Ceux qui sortent avec un CAP auront plus de chances dans la boucherie ou la boulangerie.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une jeune femme en CAP boucherie. (MAXPPP)


Dans quel métier ai-je le plus de chance d'être embauché à la fin de mes études ? La Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) vient de publier une étude sur les métiers qui accordent la plus grande place aux jeunes adultes au début de leur vie active. Il en ressort que certains métiers embauchent plus volontiers les jeunes que d'autres.

Les jeunes non qualifiés obtiendront le plus facilement un poste dans la manutention. C'est le métier numéro un pour les jeunes qui sortent sans diplôme. Chargement, tri, emballage, expédition : un métier modeste, mais très ouvert aux jeunes. En deuxième position vient le travail d'employé et d'agent de maîtrise de l'hôtellerie et de la restauration. En clair, le service et tout ce qui concerne la propreté des établissements. Toujours pour les jeunes non qualifiés, ils trouveront le plus facilement un emploi comme ouvrier qualifié de la mécanique, professionnel de l'action culturelle ou sportive, surveillants et caissiers dans les libre service.

Avoir un diplôme, c'est mieux

Avant de choisir un CAP, l'étude de la Dares peut être utile. C'est vers la boucherie, la charcuterie ou la boulangerie qu'il faut s'orienter si on veut être sûr de trouver du boulot après ses études. Les jeunes titulaires d'un CAP ou d'un BEP sont sept fois plus présents parmi les bouchers, les charcutiers et les boulangers que dans l'ensemble des métiers. Arrivent ensuite les aides-soignants, puis, encore une fois, les ouvriers de la manutention, suivi par les cuisinier et les ouvriers de la mécanique.

Les bac+2 trouveront le plus facilement du travail dans les professions dont l'accès est réglementé. Comme les professions paramédicales, les préparateurs en pharmacie, les techniciens de laboratoire, par exemple. Ce sont celles qui comptent le plus de jeunes. Arrivent ensuite les professionnels de l'action sociale et de l'orientation, les techniciens de l'informatique, les employés de la comptabilité, et les employés de banque et des assurances. À bac +5, ce sont les métiers d'ingénieur, de cadres du BTP et de professionnels du droit qui sont les plus accueillants pour les jeunes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.