C'est mon boulot, France info

Emploi : le recrutement des cadres via les réseaux sociaux s'est généralisé

L'Insee vient de mettre en évidence la montée des nouvelles méthodes de recrutement. Pour les cadres, ça passe par les réseaux sociaux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Linkedin, l\'un des réseaux sociaux prisés pour le recrutement.
Linkedin, l'un des réseaux sociaux prisés pour le recrutement. (MAXPPP)

L'Insee a mis en évidence la montée des nouvelles méthodes de recrutement et la montée des réseaux sociaux. Mais pour les cadres, le mouvement est encore plus spectaculaire. En cause, la pénurie de cadres, qui sont chassés par tous les moyens.

Avec un taux de chômage de 3,5%, des prévisions de recrutement record pour 2018, les entreprises font feu de tout bois pour embaucher des cadres. Cela produit plusieurs effets. Le premier, c'est en effet une confirmation de l'étude de l'Insee : la véritable explosion des réseaux sociaux dans le processus d'embauche. L'Association pour l'emploi des cadres (Apec) vient de donner son verdict annuel. Résultat : l'utilisation des réseaux sociaux type LinkedIn est en augmentation de 13 points par rapport à l'an dernier. Mais surtout, le recours aux réseaux sociaux pour recruter des cadres a été multiplié par quatre en dix ans. D'anecdotique il est devenue la règle.

Annonces classiques et candidatures spontanées

Si vous vous demandiez encore à quoi pouvait bien servir d'avoir un profil sur LinkedIn et surtout de l'entretenir, de publier des informations, de commenter des posts des membres de votre réseau, vous avez la réponse ! C'est tout simplement ici que les affaires se font. Alors encore plus dans certains domaines comme celui de l'informatique. Plus des deux tiers des recrutements de cadres passent par les réseaux sociaux. Mais toutes les activités sont touchées par ce phénomène.

La petite annonce se porte toujours bien, parce que quand elles recrutent, les entreprises activent plusieurs moyens. Cinq canaux précisément. Les réseaux sociaux en font partie mais, en tête de ces canaux, il y a encore et toujours la petite annonce d'emploi. Elle gagne même du terrain : 88% des entreprises qui ont un poste de cadre ouvert passent une annonce. C'est sept points de plus qu'il y a dix ans. Ce qui fait dire à l'Apec que le marché de l'emploi des cadres est de plus en plus "transparent".

La candidature spontanée fait de la résistance. Elle arrive en deuxième position de ces cinq canaux activés quand une entreprise recherche un cadre. Les chargés de recrutement les regardent quand ils ont un poste ouvert. Ça veut dire qu'il ne faut pas hésiter à envoyer des candidatures spontanées aux entreprises mais qu'il faut le faire quand un recrutement est ouvert ou qu'il va l'être. Pas toujours facile à savoir. Un service de Pôle Emploi peut être très utile pour ça. Il s'appelle "La Bonne boîte". Un algorithme détecte les entreprises susceptibles de recruter avant même qu'une annonce ait été publiée. Un outil très efficace et méconnu.

Linkedin, l\'un des réseaux sociaux prisés pour le recrutement.
Linkedin, l'un des réseaux sociaux prisés pour le recrutement. (MAXPPP)