C'est mon boulot, France info

Davantage de conflits religieux au travail

Demandes d'aménagement du temps de travail pour pouvoir prier, salariés qui exigent de porter des signes religieux : les entreprises connaissent une forte montée de demandes liées à la pratique religieuse. Et le nombre de conflits a même doublé en un an.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Religion au travail © Fotolia)

La religion est de plus en plus présente en entreprise. Ce sont des salariés qui demandent à s'absenter pour participer à des fêtes religieuses. D'autres qui veulent porter un signe religieux au travail. D'autres encore qui souhaitent des horaires de travail aménagés : ces situations sont en très nette hausse depuis le début de l'année, selon une étude publiée ce matin par l'Observatoire du fait religieux en entreprise et l'Institut Randstad.

La proportion de managers qui sont régulièrement confrontés à des questions de religion au travail a tout simplement doublé en un an. L'enquête a été réalisée en février et mars de cette année. Près d'un quart des managers disent qu'ils doivent désormais gérer des  demandes d'ordre religieux.

Le port de signes religieux est en augmentation

Et surtout, ce sont les cas conflictuels qui augmentent. Ils ont eux aussi doublé en un an. Ils ne représentaient que 2% des cas en 2013. Ils sont passés à 3% en 2014. Ces "cas à problèmes" sont désormais 6% des demandes religieuses.

Parmi toutes les revendications, c'est le port de signes religieux qui est en augmentation la plus marquée. Mais on trouve aussi, en plus faible nombre, le refus de travailler avec une femme ou de faire certaines tâches.

Pourquoi une telle hausse ? Selon le sociologue Lionel Honoré, qui a piloté cette étude, les attentats de janvier n'y sont pas étrangers. Les pratiquants ont ressenti un discours de remise en cause de la religion par la société. Ils se disent moqués, et leur réaction est de se défendre en affirmant davantage ce qu'ils sont dans l'entreprise, a expliqué Lionel Honoré au journal Le Parisien.

(Religion au travail © Fotolia)