Cet article date de plus de trois ans.

Créations d'entreprise : bientôt la parité entre les femmes et les hommes ?

écouter (3min)

Moins d'un tiers des nouvelles entreprises sont créées par des femmes. Un chiffre qui n'évolue guère, même si ça pourrait changer.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration. (MAXPPP)

Moins d'un tiers des nouvelles entreprises sont créées par des femmes. Un chiffre  qui pourrait évoluer sous l'impulsion de deux mesures gouvernementales, prises il y a quelques jours. L'alignement de la durée du congé maternité pour les travailleuses indépendantes sur celle des salariées, et la fin du régime social des indépendants (RSI), rattaché au régime général de la Sécurité sociale. Alain Bosetti, créateur du salon SME qui organise la journée des femmes entrepreneures, lundi 1er octobre : "Le gouvernement a aligné la durée du congé maternité pour les indépendantes sur le même niveau que celui des salariées et puis la tendance à avoir un régime de protection sociale universelle fait qu'il va y avoir des trajectoires professionnelles qui vont de plus en plus intégrer de l'entrepreneuriat pour les hommes et, surtout, pour les femmes. Je pense que dans les dix ans à venir, et bien avant, nous serons à la parité entre hommes et femmes créateurs d'entreprise."

Un profil différent de celui des hommes

Selon l'Observatoire BNP Paribas de l'entrepreneuriat féminin, seul un tiers des entrepreneurs sont des femmes. Et elles se distinguent des hommes en bien des points. Elles créent leur entreprise plus tard que les hommes, aux alentours de 35 ans. Elles sont plus diplômées : 90% d'entre elles sont issues d'un deuxième ou d'un troisième cycle. Elles sont aussi plus modestes que les hommes, en ce qui concerne les finances en tout cas. Une très faible proportion d'entre elles – 7% seulement  – procèdent à une levée de fonds. Et quand elles se lancent dans la recherche de financement, elles récoltent exactement deux fois moins d'argent que les hommes.

Paradoxalement, alors qu'on pense souvent que la vie de chef d'entreprise est dévorante, ce qu'elles cherchent précisément, c'est un meilleur équilibre de vie.
Selon une toute récente étude réalisée par le cabinet Occurrence, si les femmes deviennent entrepreneures justement vers 35 ans, c'est que c'est l'âge où elles commencent à avoir des enfants et où elles subissent les contraintes des entreprises traditionnelles, les réunions à huit heures ou à 19 heures. Ce serait souvent pour échapper à ce carcan qu'elles créent leur entreprise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.