Cet article date de plus de sept ans.

Ces femmes "chômeuses de l'ombre", éloignées du marché du travail

écouter (265min)
La France est l'un des pays d'Europe où les femmes sont les plus nombreuses à travailler et pourtant, beaucoup seraient tenues à l'écart du marché du travail, surtout parmi les moins qualifiées. La Journée de la femme, c'est le samedi 8 mars, prochain pour être précis, mais dès ce matin sort une très intéressante étude menée par le Conseil économique, social et environnemental, le CESE, qui porte sur "les femmes éloignées du marché du travail".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

Les femmes constituent près de la moitié de la population active, mais certaines catégories de femmes peinent plus que les autres à trouver du travail. Ce sont celles que Hélène Fauvel, rapporteuse de cette étude, nomme "les chômeuses de l'ombre". Elles n'ont pas de travail, souhaiteraient en avoir un, mais elles ne sont pas comptées comme chômeuses.

 

Ces femmes qui sortent des statistiques du chômage sont situées en bas de l'échelle sociale.

Les femmes les moins qualifiées sont les plus concernées par ce phénomène. Certaines ont carrément renoncé à chercher du travail. Notamment parce qu'elles ne trouvent que des petits boulots, pas compatibles avec leurs responsabilités familiales.

Et puis il y a une autre catégorie de femmes dont le travail est "invisible", ce sont celles qui travaillent non pas seulement avec, mais "pour" leur mari. On les trouve dans l'artisanat, les métiers de bouche, l'agriculture. Alors on n'est plus dans les années soixante, où ce modèle était très courant, mais il y a encore beaucoup de ces épouses dont le travail n'est comptabilisé par personne et qui occupent un vrai emploi. Le rapport du conseil économique et social n'apporte pas sur ce point de chiffre précis, mais il rappelle que le phénomène persiste

Il y a donc ces femmes écartées à la fois du chômage et du travail, souvent peu qualifiées. Et de l'autre celles qui parviennent à dépasser le fameux plafond de verre, qui siègent au conseil d'administration des grandes entreprises. On en compte aujourd'hui 24% en France, la France qui fait d'ailleurs figure de bon élève dans la classe européenne. On progresse, sur ce terrain-là. Le problème, selon Hélène Fauvel, c'est que si certaines avancent, les autres - les moins qualifiées - reculent.

De l'emploi dans l'immobilier

Le réseau Century 21 promet d'embaucher 600 personnes d'ici au 21 mars. Le réseau insiste dans sa communication sur le fait que "tous les profils sont les bienvenus" : jeunes, vieux, sans expérience, après une période d'inactivité, avec ou sans diplôme. Century 21 affirme que les candidats seront sélectionnés sur l'envie d'apprendre et le dynamisme. On a envie de dire : chiche, et on espère que ça n'est pas que de la com'. Pour recruter, il faut aller sur www.lesmeilleurstalents.com. Meilleursagents.com communique aussi sur 100 recrutements en CDI.  De très nombreuses enseignes dans l'immobilier annoncent des recrutements depuis quelques mois. La convention collective garantit le smic, le reste, c'est selon les résultats.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.