C'est mon boulot, France info

C'est mon boulot. Un nouveau site pour déclarer ses employés à domicile

Depuis mardi, il est encore plus facile de déclarer un employé à domicile. Le site du chèque emploi service fait peau neuve. Une bonne nouvelle pour ses deux millions d'utilisateurs.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Page d\'accueil du nouveau site du CESU.
Page d'accueil du nouveau site du CESU. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Le site du chèque emploi se modernise.Il est utilisé par deux millions de personnes. C'est un argument de plus pour tous ceux qui hésiteraient encore entre le "black" et la déclaration. Le site du CESU, le chèque emploi service universel devient plus simple, mais aussi plus complet, avec de nouveaux services. Il n'avait pas connu d'évolution depuis sa mise en ligne, en 2003. La promesse, c'est pour un particulier-employeur de faire connaître son employé en trois clics, en tout et pour tout.


Le plus intéressant pour les employeurs c'est d'avoir, dès la page d'accueil, un simulateur qui permet de savoir combien vous coûte votre employé et ce qui reste à votre charge une fois déduit l'avantage fiscal. Autre nouveauté, un calendrier interactif qui va permettre de voir quand seront prélevées les cotisations sociales et quand les bulletins de salaires seront mis en ligne. Les salariés, de leur côté, pourront y retrouver tous leurs bulletins de paye et un récapitulatif mensuel de leurs salaires. Autre petit plus qui peut être utile : le nouveau site propose une grille de salaires par activité. Les employeurs qui ne savent pas combien donner pour une heure de ménage, de cours à domicile ou de travaux de jardinage pourront s'y référer.

La déclaration en ligne


L'idée c'est d'attirer plus de particuliers-employeurs vers la déclaration en ligne. Aujourd'hui 30 % d'entre eux utilisent encore la déclaration papier. Ce site simplifié, enrichi, mais aussi adapté pour être utilisé depuis une tablette et un smartphone, veut rallier davantage de suffrages. Mais ce qui dissuade encore les particuliers de déclarer, c'est qu'il faut avancer les charges. On paye les cotisations sociales, puis on voit son impôt baisser. Sauf qu'il se passe du temps entre les deux et que l'on avance en effet les charges. La Fepem, la Fédération des particuliers-employeurs de France, propose que l'employeur puisse bénéficier tout de suite d'un acompte de 50 % du crédit d'impôt. Si vous avez versé 1 000 euros à votre employé en 2017, vous pourriez vous voir rembourser 250 euros dès le début de 2018. Finie l'avance de trésorerie qui fait reculer beaucoup de particuliers employeurs. A voir si la proposition est retenue dans la loi de finances.

En bref

Mieux vaut transmettre son entreprise à ses enfants. C'est un gage de plus longue survie et de meilleure croissance pour l'entreprise. Le taux de survie est de 93 % si l'entreprise est transmise à la famille. Et de 71 % seulement si elle est vendue à un tiers, note la BPCE.

Page d\'accueil du nouveau site du CESU.
Page d'accueil du nouveau site du CESU. (CAPTURE D'ÉCRAN)