C'est mon boulot, France info

C'est mon boulot. McDo, Uber et le restaurant japonais champions des notes de frais

Qu'est-ce que les salariés français "font passer en frais" ? Ce qui vient en tête, c'est la restauration. Mais avec des notes qui ne sont pas trop salées.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une facture de taxi pour obtenir une note de frais. 
Une facture de taxi pour obtenir une note de frais.  (MAXPPP)

Ce sont sans surprise les restaurants que les salariés font le plus souvent passer en note de frais. Ca représente 40% du nombre des notes de frais présentées et 23% des montants remboursés. Quand nous écrivons "restaurant", il faut s'entendre. On ne parle pas de tables étoilées. Que l'on s'intéresse au nombre de notes de frais ou aux montants remboursés, celui qui est en tête de tous les classements, c'est... McDo ! C'est ce qui ressort d'une étude produite par Expensya, qui a étudié les comportements des salariés de 1 000 entreprises, parmi lesquelles les Parisiennes et le secteur des nouvelles technologies figurent en bonne place.

Si on s'intéresse au nombre de notes de frais, le numéro deux est Carrefour –confirmation que les salariés vont s'acheter des sandwiches et des petits plats à l'heure du déjeuner – et le numéro trois, ce sont les boulangeries Paul. Côté montant des notes de frais, derrière McDo arrive une adresse bien connue des cols blancs des grandes agglomération : le Japonais du coin. Le sushi est numéro deux des notes de frais, juste devant Carrefour.

Uber dépasse les taxis classiques

A côté de la restauration, en valeur, ce sont les services, comme les abonnements téléphoniques ou Internet, la Poste, suivis par l'hébergement, l'équipement – les téléphones par exemple – et en cinquième position, l'avion. En nombre de notes de frais, les taxis arrivent en troisième position, derrière les restaurants et les transports en commun. Et là, surprise, Uber dépasse les taxis classiques. Chauffeur privé arrive en troisième position. Dans le cadre de leur travail, les salariés semblent avoir acquis le réflexe VTC.

Depuis quelques semaines, un décret permet aux entreprises de se débarrasser des justificatifs papier. Plusieurs start-ups se sont engouffrées dans le créneau. Elles proposent aux salariés, via une application, de photographier tout simplement la note. Le logiciel extrait la date, le montant, la catégorie de la dépense et le taux de TVA. C'est le cas d'Expensya, qui a produit cette étude, mais aussi de Cleemy. Expenya estime qu'un commercial passe jusqu'à quatre heures par mois à compiler ses frais.

Une facture de taxi pour obtenir une note de frais. 
Une facture de taxi pour obtenir une note de frais.  (MAXPPP)