C'est mon boulot, en route pour la transition écologique : un sac à pain en lin pour en finir avec le papier jetable

Tout l'été, dans "C'est mon boulot", des portraits d'entreprises qui s'engagent dans la transition écologique. Jeudi 13 juillet, le portrait de Marion Dewar, qui a lancé un sac à pain réutilisable.
Article rédigé par Philippe Duport
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Un sac à pain en lin. (Les extra-ordinaires)

L'idée de Marion Dewar est toute simple, proposer des sacs à pain fabriqués 100% en lin cultivé en Anjou, sa région, pour remplacer le papier : "Comme beaucoup de Français, explique-t-elle, j'aime beaucoup le pain et je suis partie du constat que quand on va en boulangerie on achète surtout du pain mais aussi du papier. Ce papier est jetable et à l'échelle d'une année c'est plus de 18 000 tonnes de papier que l'on jette à la poubelle." Le sac est proposé par "les extra-ordinaires"

Selon Marion Dewar, pour un pain au levain on peut gagner deux ou trois jours de conservation supplémentaires. Il y a plusieurs modèles de sac, selon le pain que l'on consomme. Un sac à pain en lin coûte plusieurs dizaines d'euros, mais on peut le garder des années. La société s'est lancée il y a un an et demi et commence à nouer des partenariats avec des boulangeries. Elle se rêve plus grande.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.