C'est mon boulot, France info

Avec la grève à la SNCF, les entreprises adoptent les outils de travail à distance

Avec la grève à la SNCF, les entreprises sont poussées à adopter plus vite les outils qui permettent à leurs salariés de travailler à distance.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une personne travail a distance avec un ordinateur.
Une personne travail a distance avec un ordinateur. (MAXPPP)

L'effet est inattendu, mais sensible depuis environ un mois et l'annonce par les syndicats de grèves la SNCF. L'activité de certaines sociétés qui accompagnent les entreprises dans l'adoption d'outils qui permettent le travail à distance est plus forte. "Les projets s'accélèrent, les décisions sont prises plus vite, on a beaucoup de clients qui s'en préoccupent", explique-t-on par exemple chez Arkadin, qui met en place ce type d'outils.

Visioconférence, cloud...

Il s'agit d'abord de la visioconférence. Elle permet de véritables réunions virtuelles. Avec des collègues, des clients, des partenaires. On peut désormais partager non seulement l'image et la voix, mais aussi des documents grâce aux fonctions de partage d'écran intégrées. Tout cela se fait désormais sans salle de réunion, avec des écrans et matériels particuliers. On peut tenir une réunion à une demi-douzaine comme communiquer avec des centaines de personnes.

Il existe aussi les espaces de stockage en ligne, de type Dropbox, Box ou Google Drive. Ils offrent un accès sécurisé aux dossiers et fichiers de l'entreprise... à condition que tout le monde joue le jeu, sauvegarde et classe les documents de travail dans le "cloud", comme le rappelle le site Archimag. Il y a enfin les solutions de transfert de fichiers volumineux. Grâce à des outils comme WeTransfer ou YouSendit, on peut éviter de saturer les boites mails et partager des documents très lourds.

La France n'est pas en retard

Les entreprises françaises ont-elles adopté massivement ces nouvelles manières de travailler ? La réponse est oui. Nous ne sommes pas en retard par rapport à nos voisins, même si l'Amérique du Nord, d'où ces outils proviennent, nous a précédés. Mais ce qui remarquable c'est que, toujours selon la société Arkadin, tous les secteurs s'y convertissent, après des réticences au départ. Même la finance, l'armement, la haute technologie ou l'aérospatiale s'y sont mis.

Et même si les plus grandes entreprises sont moins agiles que les petites, la nomination de directeurs de la sécurité des systèmes informatiques, désormais incontournables, a beaucoup fait pour que ces solutions de travail à distance s'imposent dans notre quotidien.

"C'est mon boulot", et maintenant le colloque

Mardi 10 avril, à partir de 19h30 dans la Maison de la Radio, le colloque intitulé "C'est mon boulot" va avoir lieu. Naturellement, on va y parler travail, des compétences pour réussir plus précisément. Avec des invités prestigieux, Muriel Pénicaut, Stéphane Richard, PDG d'Orange, Frédéric Mazzella, fondateur de Blablacar... Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Une personne travail a distance avec un ordinateur.
Une personne travail a distance avec un ordinateur. (MAXPPP)