C'est ma santé, France info

C'est ma santé. Vive le masque !

Grâce aux gestes barrières,  lavage des mains et port du masque, il y a beaucoup moins de gastro-entérites cette année

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Tous masqués !
Tous masqués ! (SALVATORE LAPORTA / IPA / MAXPPP)

Au moment où le ministre de la santé Olivier Véran resserre la vis, il n’est pas inutile de souligner l’aspect positif des gestes barrières : grâce au lavage des mains et au port du masque, il y a beaucoup moins de gastro-entérites cette année. Les passages aux urgences et les consultations de SOS Médecins pour les gastros ont diminué de moitié par rapport à l’an dernier. 

franceinfo : Jean-Paul Hamon, vous vous êtes médecin généraliste à Clamart. Avez-vous observé cela dans votre cabinet ?

Jean-Paul Hamon : Oui, c’est même la seule bonne nouvelle de cette pandémie ! On a vu disparaître les gastro-entérites des pathologies au cabinet.

Vous attribuez cela au port du masque et au lavage des mains ?

Oui, les gens respectent les mesures barrières : ils se lavent les mains, ils mettent un masque, la plupart respectent la distanciation, donc le virus se transmet moins. En plus, maintenant, on nettoie les surfaces inertes ; poignées de porte, tables, etc.… Il est clair que la gastro-entérite, cet hiver, on n'en verra pas beaucoup.

Y a-t-il d’autres maladies qui ont diminué ou disparu grâce au port du masque et au lavage de mains ?

On avait déjà noté, qu’au mois de février mars, quand la pandémie a démarré, on voyait finalement assez peu de grippes et on espère que cette année, avec le démarrage de l’automne et de l’hiver, il y aura moins de grippes. Il y en aura d’autant moins que j’espère que les gens fragiles, le personnel médical, les personnes à risque vont se vacciner cette fois contre la grippe. Et c’est vraiment plus que probable que la grippe sera moins présente cette année.

Est-il exact que le masque peut déclencher d’autres maladies ? Des allergies par exemple ?

Non. Il y a des gens qui protestent : il y en a quelques un qui éternuent. Je les soupçonne quand même d’avoir des masques qui ont traîné à droite à gauche et ils sont allergiques à la poussière. Sinon, il y a des gens qui se plaignent effectivement d’allergies. J’en ai vu deux sur le total de mes patients qui sont masqués. C’est assez peu. Effectivement, il y a peut-être de petites réactions un peu rougeâtres aux points de contact, sur les joues et sur le menton. Ce sont vraiment des désagréments mineurs.

Tous masqués !
Tous masqués ! (SALVATORE LAPORTA / IPA / MAXPPP)