Brossage dentaire : deux fois par jour, c'est indispensable

Hygiène bucco-dentaire : il suffit d'oublier de bien brosser une dent au fond de sa bouche, pendant plusieurs jours, pour gravement abîmer ses gencives.
Article rédigé par franceinfo - Géraldine Zamansky
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Quand on se brosse mal les dents ou pas assez, la dégradation de la gencive est assez rapide. Une équipe de chercheurs américains vient de le mettre en évidence. (Illustration) (WESTEND61 / GETTY IMAGES)

Si vous oubliez durant quelques jours de bien brosser les dernières molaires au fond de sa bouche, par exemple, pour fragiliser tout l’équilibre des gencives. Géraldine Zamansky, journaliste au Magazine de la Santé sur France 5, nous explique pourquoi.

franceinfo : C’est une très sérieuse étude américaine qui nous invite à bien nettoyer toutes nos dents ?
 

Exactement. En cas de mauvaise hygiène dentaire, le risque n’est pas seulement d’avoir des caries. L’atteinte des gencives peut aller jusqu’à faire tomber les dents. Une menace mieux décryptée grâce à une étude étonnante, pour laquelle 21 jeunes volontaires ont accepté d’avoir 3 molaires "couvertes", pendant trois semaines.

Quand ils se brossaient les dents, cette zone n’était pas nettoyée. L’objectif des chercheurs était d’analyser précisément la dégradation de la gencive à cet endroit. Ils faisaient des prélèvements de l’autre côté, pour comparer. Mais là, surprise, ils ont constaté qu’il y avait aussi des dérèglements !  
 
Mais pourtant, ce côté restait bien brossé ?  
 
Vous êtes aussi étonné que l’équipe du Pr Jeffrey Mc Lean de l’Université de Washington, à ce moment de leur étude. Il m’a raconté comment ils ont alors décidé d’examiner aussi le côté qui aurait dû être préservé. Sur la zone "sale" est apparue, comme prévu, une "plaque dentaire", mélange de résidus alimentaires et de bactéries.

Avec le temps, elle se durcit, et devient le célèbre "tartre". Les bactéries prolifèrent alors, au contact de la gencive. Et cette infection peut créer une inflammation chronique. Au début, c’est la gingivite, avec souvent des saignements, lors du brossage.   

Donc ces saignements ne traduisent pas un "nettoyage approfondi" ?  
 
Non, c’est un signe d’alerte. Mieux vaut déjà choisir un modèle de brosse plus souple, et peut-être des solutions pour nettoyer entre les dents. Sans oublier de voir un dentiste. Le risque, c’est une rétractation de la gencive, et même une atteinte de l’os de la mâchoire, au point de perdre ses dents.

Mais parfois, le Pr Mc Lean m’a expliqué que la maladie apparaît sans raison apparente, sur des zones bien nettoyées. Cette étude apporte une piste d’explication. Les chercheurs pensent que l’arrêt local du brossage déclenche une "alerte dentaire" pour les défenses immunitaires. Mais elles réagiraient sur toute la mâchoire. Et cette réaction, inutile du côté "propre", y déclenche une inflammation. Mais je vous rassure ces chercheurs n’ont pas laissé la situation s’aggraver. Tous les volontaires vont bien.   

L’étude

Site Ameli

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.