Cet article date de plus de sept ans.

C'est ma planète. Devenez une famille à énergie positive !

Réduire d'au moins 8% la consommation d'énergie et d'eau de votre foyer : c'est l'objectif du défi "Familles à énergie positive". Les inscription sont ouvertes jusqu'au 1er décembre.

Article rédigé par franceinfo, Anne-Laure Barral
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (PATRICK HERTZOG / AFP)

Réduire d'au moins 8% les consommations d'énergie et d'eau de votre foyer... et donc vos factures... Ça vous tente ? Relevez le défi "Familles à énergie positive" ! Vous avez jusqu’au 1er décembre pour vous inscrire. 

Des gestes simples pour réduire sa consommation

Est-ce que vous savez qu'en laissant votre chargeur de portable branché dans la prise, même sans votre téléphone, vous consommez quand même de l'électricité ? Le petit transformateur à l’intérieur, comme la diode de votre téléviseur en veille, utilise du courant. Est-ce que savez que si vous réglez la température de votre maison sur 20°C au lieu de 21°C, votre consommation d'électricté baissera de 7% ? Est-ce que vous savez qu'en dégivrant votre congélateur, vous pourrez réduire sa consommation de 30% ? Que prendre une douche plutôt qu'un bain vous fera consommer trois fois moins ? C'est en réalisant tous ces petits gestes que vous pouvez devenir une famille à énergie positive.

Depuis sa première édition en 2008, près de 30 000 familles ont participé au défi "Familles à énergie positive". Elles ont permis d'éviter l'émission de 1 400 tonnes de CO2, soit autant que les émissions de 660 voitures sur une année. La plupart ont gagné au moins 200 euros de pouvoir d'achat.

Des risques de coupures de courant cet hiver

L'opération peut également vous aider à mieux passer l'hiver. Au moins douze réacteurs nucléaires sont à l'arrêt en France. Pour éviter des coupures en période de grand froid, l'importation d'électricité produite par nos voisins ou la baisse de tension sur le réseau sont envisagées. Le nucléaire fournit 75% de notre électricité.

Sans revenir à la bougie, si tous les foyers français se lançaient dans ce défi, les économies d'énergie seraient énormes. Aujourd'hui, nos veilles de téléviseurs et de box, notre électroménager ou nos chargeur représentent la moitié de notre consommation d'électricité annuelle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.