Cet article date de plus de trois ans.

RTE confirme de possibles coupures d'électricité cet hiver

Le directeur de l'exploitation du réseau RTE a déclaré mardi 8 novembre que l'arrêt ou les opérations de maintenance sur certains réacteurs nucléaires français pouvaient amener "potentiellement" à des coupures d'électricité en cas de grand froid.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lignes électriques à haute-tension dans le Puy-de-Dôme (photo d'illustration) (THIERRY LARRET / MAXPPP)

La France risque-t-elle de manquer d'électricité cet hiver ? Une vingtaine de réacteurs nucléaires sont actuellement à l'arrêt ou en maintenance. Une situation qui peut amener "potentiellement" à des coupures en période de grand froid, selon les déclarations de Jean-Paul Roubin, le directeur de l'exploitation de RTE (Réseau de transport d'électricité), mardi 8 novembre. "La situation est plus délicate que les hivers précédents", a-t-il reconnu. 

Sur la base des prévisions météorologiques actuelles, une source contactée par franceinfo estime qu'il y a environ 4% de chances que RTE soit contrainte de recourir à des solutions "exceptionnelles" au cours de l'hiver. Des coupures de courant pourraient ainsi être décidées sur 21 sites industriels, qui ont accepté cette hypothèse par contrat. Les entreprises concernées recevraient en échange un dédommagement financier. 

Chez les particuliers, des coupures d'électricité en dernier recours

Un appel pourrait également être lancé aux consommateurs, via une application sur smartphone, afin de les inciter à bien éteindre les lumières en quittant une pièce ou à ne pas laisser leur ordinateur ou leur télévision en veille. Autre solution pour RTE : baisser la tension électrique de 5%, ce qui équivaut à diminuer légèrement la puissance des radiateurs ou des plaques chauffantes. Ce taux revient à économiser l'équivalent de la consommation électrique de Paris et Marseille.

Des coupures d'électricité momentanées et tournantes pourraient également être décidées. "Elles dureraient un maximum de deux heures et elles seraient équiréparties sur l'ensemble du territoire, a précisé le directeur de l'exploitation de RTE. C'est le dernier levier."

Nous devons être prêts si nécessaire à activer les leviers pour préserver l'alimentation en électricité de la France

Jean-Paul Roubin, directeur d'exploitation à RTE

sur franceinfo

Fin octobre, la ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, avait appelé le PDG d'EDF à "mettre en œuvre tous les moyens afin de contribuer à la sécurité d'approvisionnement cet hiver".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.