C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Les TGV en Asie

Alors que Bordeaux sera à deux heures de Paris en TGV en juillet 2017, franceinfo s’intéresse à l’Asie où la grande vitesse sur rails est très performante

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Le train à grande vitesse chinois en décembre 2016 
Le train à grande vitesse chinois en décembre 2016  (WANG SHUTIAN / IMAGINECHINA)

En Asie, il y a le Japon, le pays pionnier de la très grande vitesse, la Corée du Sud, le pays le plus desservi par le TVG et la Chine, le plus gros réseau du monde.

Le Japon, avant tout le monde

Ce pays est précurseur parce que l'inauguration du train à grande vitesse japonais remonte à 1964, à l'occasion des Jeux Olympiques de Tokyo. Le train, le fameux Shinkansen, roule à l'époque à 240 km/h à l'heure, un record. Depuis, ce train n'a cessé de se moderniser et de s'étendre.

D’un bout à l’autre du Japon

Aujourd’hui, le Shinkansen roule dans sa version commerciale à 320 km/h, comme notre TGV. Il sillonne le Japon de part en part. Il va notamment de l'ile d'Hokkaidō (au nord) jusqu'au sud du Japon, à Kagoshima. Super ponctuel, il dessert 36% de la population, soit trois fois plus que la France. Il n'y a que les TGV sud-coréen qui desservent plus de population. 

Corée du sud, le TVG pour 45% de la population  

Ce pays ne comporte pas beaucoup de lignes à grande vitesse en proportion de son réseau, mais elles desservent 45% de la population. Il est vrai que la Corée du Sud est très ramassée.

Par ailleurs, la grande vitesse est relativement récente en Corée du Sud, le premier tronçon (400 km) entre Séoul et Busan a été inauguré en 2004.

Le TGV sud-coréen, fils du TVG français

le KTX est un dérivé du TGV français. Une partie des rames a été construite par Alstom en France et une autre en Corée du sud. Un gros transfert de technologie a été consenti par la France à l'époque. Le KTX roule à 300 km/h.

Le mastodonte chinois

Les performances chinoises sont à la mesure de la taille du pays. A commencer par la vitesse ultra rapide de développement du programme puisque l'aventure TVG a commencé en 2008 en Chine. Il y a moins de 10 ans !

Ensuite, il y a la taille du réseau grande vitesse. 20 000 kilomètres, soit dix fois plus étendu que le réseau français. La Chine veut arriver à 45 000 km en 2030.

Enfin, il y a les machines. La Chine fabrique le TGV qui roule le plus vite en utilisation commerciale, à 350 km/h. Et les Chinois travaillent actuellement sur un train qui puisse rouler à 600 à l'heure commercialement, grâce à la technologie de sustentation, sans contact avec les rails et hyper silencieux.

Le train à grande vitesse chinois en décembre 2016 
Le train à grande vitesse chinois en décembre 2016  (WANG SHUTIAN / IMAGINECHINA)