C'est comment ailleurs ? , France info

C'est comment ailleurs ? Le retour du service militaire en Suède

Alors que le nouveau service national commencera en juin en France, la Suède vient de rétablir le service militaire, sept ans après l’avoir supprimé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des militaires suédois patrouillent à Visby, sur l\'île de Gotland, le 2 mars 2017.
Des militaires suédois patrouillent à Visby, sur l'île de Gotland, le 2 mars 2017. (SOREN ANDERSSON / TT NEWS AGENCY)

Si les jeunes Français vont retrouver à partir de juin 2019 un service national universel d‘un mois, les premiers conscrits suédois ont investi leurs casernes pendant l’été 2018. La Suède a pris cette décision pour des raisons de sécurité, des raisons géostratégiques.   

Crainte de la Russie    

La Suède a des soucis avec la Russie, un voisin puissamment armé. Si les deux territoires ne se touchent pas, il y a moins de 300 km à vol d'oiseau entre les côtes suédoises et l'enclave russe de Kaliningrad. Entre les deux pays se trouve la mer Baltique et les Suédois soupçonnent les sous-marins russes de roder trop près de leurs eaux territoriales. La Suède, qui n'a pas connu de guerre sur son territoire depuis deux siècles, est inquiète.  

C’est dans ce contexte que le service militaire fait son retour. Il avait été supprimé en 2010 en raison de la fin de la guerre froide, mais en quelques années la Russie s'est faite plus menaçante. L'armée de métier suédoise ne suffisait plus. Il manquait 7 000 postes en permanence. Alors, les conscrits prêtent main forte : 4 000 dans un premier temps, la plupart nés en 1999.  

Sélection des jeunes appelés  

Ces 4 000 conscrits ne représentent pas une classe d’âge, car le service militaire suédois est sélectif. Au départ, 90 000 filles et garçons ont été appelés à remplir un formulaire sur internet afin de cerner leur état de santé et leur motivation militaire. Ensuite, 6 000 ont été retenus pour passer une série de tests physiques et psychologiques. Finalement, 4 000 ont intégré les casernes.

Le service dure neuf mois. Au programme : maniement des armes, longues marches et discipline. Aujourd’hui, le wifi est installé dans les chambrées, les jeunes touchent une solde de l'équivalent de 400 euros et les trajets pour rentrer chez eux sont payés. D'ici 2020, la Suède veut 5 000 conscrits tous les ans.  

La Suède copiée par la Lituanie 

Dans cette région de la baltique, la Lituanie avait rétabli le service militaire avant la Suède. Cette petite république balte, ancien territoire de l'URSS, a retrouvé son indépendance après l'effondrement de l'empire soviétique. Mais la petite Lituanie, avec ses trois millions d’habitants, touche la grande Russie et ses 145 millions d’âmes.

Après l'annexion de la Crimée par Moscou, les Lituaniens se sont dit qu'ils pourraient être les prochains sur la liste. Comme ils avaient supprimé le service militaire en 2008, ils l'ont rétabli en 2015. Désormais, chaque année, 3 000 jeunes volontaires de 19 à 26 ans passent neuf mois sous les drapeaux.

Des militaires suédois patrouillent à Visby, sur l\'île de Gotland, le 2 mars 2017.
Des militaires suédois patrouillent à Visby, sur l'île de Gotland, le 2 mars 2017. (SOREN ANDERSSON / TT NEWS AGENCY)