BD, bande dessinée, France info

Charles Burns à Nérac

Les rencontres Chaland de Nérac, en Lot-et-Garonne, accueillent le week-end prochain le maître de la BD américaine, Charles Burns.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Charles Burns, Cornélius / Charles Burns, Rencontres Chaland)

 "Ça me fait horreur de le dire, mais les deux premiers verres m’ont fait du bien ". Pas besoin d’être grand clerc pour comprendre que Doug va mal. Et au fil de la lecture du nouvel album de Charles Burns, le lecteur n’ira pas mieux. Passé maître dans la mise en images des malaises existentiels, l’américain clôt avec Calavera sa trilogie en couleurs commencée il y a 5 ans avec Toxic .

Graphiquement, Charles Burns se situe entre Hergé, pour la ligne claire, et le style comics pour les ombres et la démesure

Des références totalement assumées. Burns va jusqu’à faire porter à son personnage un masque qui fait immédiatement penser au visage vide de Tintin. Houppette comprise. Pour l’esprit, il faut plutôt regarder vers le no future adolescent cher aux punks.

Calavera est publié aux éditions Cornélius.

Burns est un maître, et comme tel, il sera le week-end prochain l’invité d’honneur des Rencontres Chaland à Nérac.La cité du Lot-et-Garonne lui consacrera une grande exposition titrée "L’inquiétante étrangeté de Charles Burns" avant de le présenter au public dans deux conférences pour parler de son travail et de la manière dont il s’inscrit dans la bande dessinée américaine contemporaine.

Chaque année, Nérac célèbre Yves Chaland, qui incarnait autant la ligne claire que ce qu’on a appelé le style Atome, en référence à l’Atomium de Bruxelles, immense monument de métal qui dominait l’exposition universelle de 1958 et qui vaut toujours le détour. Chaland était incontestablement dans les années 1980 le plus belge des dessinateurs français. L’exposition hommage de cette année met l’accent sur les cauchemars et les rêves récurrents dans son œuvre. 

Mais le style Atome, son esthétique moderniste datée 1950, est international. C’est en tout cas le thème d'une autre conférence à Nérac qui, année après année, s’affirme comme l’un des lieux où l’on réfléchit à ce qui fait que la bande dessinée est ce qu’elle est.

Les rencontres Chaland à Nérac, les 4 et 5 octobre.

Jean Van Hamme est passé par Paris cette semaine. On l’a entendu à France Info interrogé par Philippe Vandel. Le scénariste à succès de Thorgall, XIII et Largo Winch a quelque peu délaissé l’écriture BD. Pas totalement, puisqu’il a confié travailler personnellement sur ce qui sera le 13ème volume de la série XIII mistery qui fouille la personnalité des seconds rôles de la saga du célèbre baroudeur amnésique.

Au fait, à propos de Philippe Vandel… sa série des Pourquoi est désormais adpatée en BD chez Jungle. Pourquoi ? Eh bien, vous n’aurez qu’à le lui demander !

(© Madd, 2014 Jungle/Kero)
 

(© Charles Burns, Cornélius / Charles Burns, Rencontres Chaland)