BD, bande dessinée, France info

BD, bande dessinée. Un été en séries : Titeuf

Tout l'été, "BD, Bande dessinée" scanne les séries BD, qui font l'ADN du médium. Avec son personnage de gamin frondeur à la banane jaune, le dessinateur suisse Zep s'est imposé dans les cours de récréation au début des années 1990. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
TITEUF N\'A PAS FINI DE SE POSER DES QUESTIONS
TITEUF N'A PAS FINI DE SE POSER DES QUESTIONS (ZEP,GLENAT / ZEP,GLENAT)

28 ans après ses débuts, Zep n’a rien changé dans sa manière d’écrire les histoires de Titeuf et de sa bande.

Des gamins qui réfléchissent

Si l’on sourit toujours avec plaisir aux questionnements existentiels de son gamin, curieusement coiffé d’une banane jaune paille, le propos ne surprend plus. On s’est habitué à cette BD d’enfants inquiets, où l’on parlait enfin de choses importantes : le sida, le chômage, le nucléaire, l’islam radical ou la perte des cheveux à la cinquantaine.  

Titeuf, ce sont des enfants qui commentent la perception qu’ils ont du monde des grands. Les adultes ont un rôle totalement secondaire dans la série. Ce ne sont que des gens qu’on observe.

Zep

Avec Titeuf, Zep dit avoir ouvert une porte sur sa propre  enfance. Il a donc tout naturellement dessiné l’école qui était sous sa fenêtre, à Genève, et ses copains d’avant : Manu, Hugo, Nadia. Et cet autre lui-même, un peu décalé. Mais d’où vient cette mèche improbable devenue aussi reconnaissable que les oreilles de Mickey ou le logo d’une paire de baskets ?  

Quand j’ai créé Titeuf, j’aimais bien cette idée qu’un personnage puisse être reconnaissable avec trois traits.

Zep

L’album avait pour titre Dieu, le Sexe et les Bretelles. Depuis lors, Titeuf a conquis des millions de lecteurs et Zep, le statut de maître es bande dessinée. En 2004, il était couronné grand Prix de la Ville d’Angoulême. Et même s’il se consacre désormais beaucoup plus à ses récits adultes, il a bien l’intention de dessiner Titeuf encore longtemps.

Promenons-nous dans les bois

Dans le 17e album paru au printemps, toute la bande, pour la première fois, quitte la ville pour un camp de vacances en pleine nature.  

Au début, j’étais bien content de dessiner un milieu urbain. Petit à petit, je me suis intéressé aux arbres. Je les ai beaucoup dessinés. Et je me suis demandé : Que ferait Titeuf s’il était là ?

Zep

Le volume 17 de Titeuf a pour titre La Grande aventure, aux éditions Glénat. 

TITEUF N\'A PAS FINI DE SE POSER DES QUESTIONS
TITEUF N'A PAS FINI DE SE POSER DES QUESTIONS (ZEP,GLENAT / ZEP,GLENAT)