BD, bande dessinée, France info

BD bande dessinée. Tout au nord, la France d'en bas

Cet été, chaque samedi, une BD d'actualité et de reportage. Avec "Les racines de la colère", Vincent Jarousseau signe un docu-photo sur la France périphérique qui souffre.

UN DOCU PHOTO REALISE COMME UNE BD D\'ACTU
UN DOCU PHOTO REALISE COMME UNE BD D'ACTU (VINCENT JAROUSSEAU, LES ARENES)

Vincent Jarousseau est photographe. En 2016, pendant la campagne de l’élection présidentielle, il pose son appareil à Denain, ville du Nord, 20 000 habitants. La cité ne s’est pas remise du déclin de la sidérurgie et du départ d’Usinor.

Aujourd’hui, Denain, c’est un taux de chômage de 35% et pas loin d’un habitant sur deux sous le seuil de pauvreté. Un cas d’école de ce qu’on appelle la France périphérique et que la mobilisation des gilets jaunes mettra à la Une. Une terre de conquête pour le Rassemblement national, aussi.

J'essaie de rencontrer les gens où on les trouve. J'ai rencontré Guillaume devant chez lui, alors que je photographiais sa voiture qu'il avait "tunée". La discussion s'amorce, simplement.

Vincent Jarousseau

Pendant deux ans, le photojournaliste va passer dix jours par mois sur place, dans l’intimité de ses personnages : Loïc, Tanguy, Guillaume et Aline, Christian et Christiane et leurs familles. Il les suit à l’arrêt de bus, comme dans la cuisine, en train de faire les courses ou devant la télé. Au travail, quand ils en ont. La mobilité est au cœur du projet préparé avec les géographes et sociologues du forum Vies Mobiles. 

Quand je rencontre Michaël, il me dit qu’il est routier. Je passe du temps avec lui dans le camion. Il est évident que je dois raconter ce qu’est le métier d’un homme qui parcourt 700km toutes les nuits entre deux plateformes logistiques en France et en Allemagne. Et pourquoi, au contraire, sa femme Martine est condamnée à l’immobilité.

Vincent Jarousseau

La vraie vie en photos et en dialogues

Vincent Jarousseau enregistre et prend ses photos à hauteur d’homme. Rien de spectaculaire : le rendez-vous fataliste à l’ANPE, les regards perdus à travers la vitre du tramway, les sourires échangés avec les enfants. Les Racines de la colère est une bande photo-montée, un roman documentaire. En apparence banals, les clichés et les dialogues disent beaucoup de ces vies difficiles.

On va passer du temps avec les Guillaume, Michaël, Aline, Martine. Finalement, ce que j'essaie de montrer, par cette banalité visuelle que je revendique, ce sont aussi des formes de banalités invisibles, un quotidien assez peu montré dans les espaces médiatiques"

Vincent Jarousseau

Les Racines de la colère, deux ans d’enquête dans une France qui n’est pas en marche, de Vincent Jarousseau, aux éditions les Arènes.

Les photographies de Vincent Jarousseau sont à voir dans le cadre de l'exposition Mobile/Immobile à la Maison de la photographie de Lille jusqu'au 15 septembre. Deux séquences du livre ont été installées en grand format.   

UN DOCU PHOTO REALISE COMME UNE BD D\'ACTU
UN DOCU PHOTO REALISE COMME UNE BD D'ACTU (VINCENT JAROUSSEAU, LES ARENES)