BD bande dessinée, France info

BD bande dessinée. Nymphéas noirs en couleurs

Le scénariste Fred Duval et le dessinateur Didier Cassegrain adaptent en bande dessinée le roman à succès de Michel Bussi "Nymphéas noirs". Une promenade tendre et sanglante à Giverny.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
DIDIER CASSEGRAIN, MICHEL BUSSI ET FRED DUVAL PRESENTENT LEURS NYMPHEAS NON LOIN DE CEUX DE MONET AU MUSEE DE L\'ORANGERIE, A PARIS
DIDIER CASSEGRAIN, MICHEL BUSSI ET FRED DUVAL PRESENTENT LEURS NYMPHEAS NON LOIN DE CEUX DE MONET AU MUSEE DE L'ORANGERIE, A PARIS (PHOTO JC OGIER / FRED DUVAL, AIRE LIBRE)

C’est un roman policier dont il ne faut rien dire de l’intrigue ou presque. Que celles – l’écrivain Michel Bussi revendique un lectorat très féminin- ou ceux qui n’auraient pas encore lu Nymphéas noirs, énorme succès de librairie, sachent seulement qu’il y est question d’un crime et de 3 femmes : une écolière, une institutrice et une vieille dame.

Oublier Monet

Nymphéas noirs, c’est aussi un décor, le village de Giverny où vécut le peintre Claude Monet et où, depuis, débarquent les touristes du monde entier. C’est ce décor qui a particulièrement inspiré le romancier. Décor qu’il a aimé retrouver dans l’adaptation BD du scénariste Fred Duval et du dessinateur Didier Cassegrain.

 "Nymphéas noirs" est d’abord une trouvaille visuelle. Monet n’utilisait pas le noir, ce roman noir ne va pas utiliser le noir, la BD n’utilise pas le noir.

Michel Bussi

Dès la couverture et les premières planches, la lumière et la couleur, variations pastel de roses et de verts, séduisent l’œil. Pour mener à bien sa tâche, le dessinateur Didier Cassegrain s’est donné un mot d’ordre : oublier Monet.

Il ne faut pas se demander ce que Monet aurait fait sur telle ou telle séquence. Pour moi, tout se résume à la lumière et la couleur. La lumière, selon les heures de la journée. Ensuite, la couleur avec beaucoup d’eau pour les ciels et de la matière pour la verdure.

Didier Cassegrain

Nymphéas noirs, 140 pages et un rebondissement final qui donne envie de tout reprendre immédiatement au début, sous le label aire Libre des éditions Dupuis.

 

INFO MANGA
INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Angoulême, la semaine dernière, l’exposition Matsumoto fut l’une des grandes surprises du festival international de la bande dessinée. "Dessiner l’enfance" reste visible jusqu’au 10 mars au Musée des Beaux-arts d’Angoulême. Rencontre avec le mangaka, auteur notamment d'Amer Béton et de Number 5.

Deux sorties récentes pour découvrir ou redécouvrir cet auteur :

Number 5 et Amer Béton
Number 5 et Amer Béton (© by Matsumoto Taiyô / Shôgakukan /Kana / Tonkam)

Les éditions Kana publient l'intégrale de Number 5 en deux volumes. L'histoire se passe dans un monde futuriste, où Number 5, est le cinquième membre du Conseil Rainbows, une équipe d'élite de surhommes chargés du maintien de la paix. Mais Number 5 a pris la fuite, accompagné d'une jeune fille enceinte. Les huit membres restants du Conseil se sont lancés à sa poursuite.

L'intégrale d'Amer Béton est publiée aux éditions Delcourt/Tonkam, avec une couverture cartonnée. On y découvre la vie de Noiro et Blanko, deux orphelins qui tentent de survivre dans une ville dominée par la pauvreté, la corruption et la violence. Les deux enfants s'opposent et se complètent comme le Yin et le Yang.

DIDIER CASSEGRAIN, MICHEL BUSSI ET FRED DUVAL PRESENTENT LEURS NYMPHEAS NON LOIN DE CEUX DE MONET AU MUSEE DE L\'ORANGERIE, A PARIS
DIDIER CASSEGRAIN, MICHEL BUSSI ET FRED DUVAL PRESENTENT LEURS NYMPHEAS NON LOIN DE CEUX DE MONET AU MUSEE DE L'ORANGERIE, A PARIS (PHOTO JC OGIER / FRED DUVAL, AIRE LIBRE)