BD, bande dessinée, France info

BD, bande dessinée. "Les racines de la colère", Prix franceinfo 2020

Le 26e prix franceinfo de la bande dessinée d'actualité et de reportage récompense le travail du photographe documentariste Vincent Jarousseau. "Les racines de la colère", dont les protagonistes habitent la ville de Denain, est sous-titré "Deux ans d'enquête dans une France qui n'est pas en marche". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
POUR COMPRENDRE LA FRANCE EN MARGE DU NOUVEAU MONDE
POUR COMPRENDRE LA FRANCE EN MARGE DU NOUVEAU MONDE (VINCENT JAROUSSEAU, LES ARENES)

Sur les réseaux sociaux, les réactions à l’attribution du prix franceinfo 2020 prouvent s’il en était besoin que le jury cette année a fait un choix audacieux. "Ce n’est pas de la BD", déplorent certains, un brin gênés dans leurs repères. Les plus nombreux en revanche saluent l’initiative de couronner ce livre hors-norme.

Un docu-photo très BD

Les racines de la colère de Vincent Jarousseau est un docu-photo. C’est surtout une formidable enquête dans la France périphérique, dont l’épicentre, ici, serait la ville de Denain, 20 000 habitants, dans le Nord, et qui a du mal à se relever de la fermeture d’Usinor et de l’histoire terminée du bassin minier.

C’est là, en 2017, alors que la campagne présidentielle bat son plein, que le photographe documentaire choisit de s’immerger au plus près d’une population en souffrance sociale. Il colle à ses personnages, passe de famille en famille, de cuisine en cabine de poids lourds, de courses au supermarché, en entretiens à Pôle emploi.  

J’essaie dans mon travail de documenter ces fractures françaises parce qu’il me semble nécessaire de mettre des visages, d’écouter des gens qu’on n’écoute pas vraiment, qui se sont manifestés évidemment avec le mouvement des gilets jaunes. J’ai besoin de restituer la parole des gens que je photographie. Finalement, le seul moyen que j’ai pu trouver, c’est d’emprunter les codes de la bande dessinée, d’utiliser les bulles, où je retranscris fidèlement les dialogues entendus et que je fais valider in fine par les protagonistes eux-mêmes.

Vincent Jarousseau

 Le puzzle des personnages se complète en un récit édifiant. Le jury du 26e prix France info de la bande dessinée d’actualité et de reportage a tenu à saluer un travail journalistique exemplaire.

Les racines de la colère de Vincent Jarousseau aux éditions les Arènes.

INFO MANGA
INFO MANGA (FRANCEINFO)

Tous les 15 jours, Jean-Christophe Ogier accueille ici la chronique "Info manga" de Lætitia de Germon de la rédaction de franceinfo.fr. Pour vous guider parmi les nombreuses parutions, Lætitia vous livre sa sélection et ses coups de cœur.

Ma Maman
Ma Maman (© Li Kunwu / Kana)

Ma Maman, de Li Kunwu, chez Kana

Connu pour ses œuvres précédentes entre biographies et récits documentaires, Une vie chinoise, Les pieds bandés ou encore La voie ferrée au-dessus des nuages, l'auteur chinois Li Kunwu revient chez Kana avec Ma maman. Un titre émouvant que l'auteur considère comme l’œuvre de sa vie et où l'on sent toute la tendresse qu'il avait pour sa mère.

Dans ce one-shot de 200 pages, il raconte l'histoire de sa mère, qu'il a perdue en 2018. Un projet auquel il avait pensé avant, mais qu'il n'avait pas concrétisé, sa mère estimant que sa vie n'en valait pas la peine. Après sa mort, il décide de lui rendre hommage en racontant sa vie, de sa naissance dans une famille paysanne, à sa vie de femme. On découvre une enfant intelligente, volontaire, qui ne rechigne pas à la tâche, et dont le rêve est de continuer ses études quoi qu'il arrive.

Pauvreté extrême, haute mortalité infantile, traditions, comme l'envoi de petites filles dans une autre famille pour qu'elles épousent des années plus tard le fils de la maison), c'est l'histoire de la Chine que l'on découvre à travers l'histoire de la mère de Li Kunwu. Dessiné à l'encre de chine et tout en nuances de gris, avec quelques fois un peu de rouge sur les pommettes de sa mère, pour accentuer ses émotions.  

POUR COMPRENDRE LA FRANCE EN MARGE DU NOUVEAU MONDE
POUR COMPRENDRE LA FRANCE EN MARGE DU NOUVEAU MONDE (VINCENT JAROUSSEAU, LES ARENES)