BD bande dessinée, France info

BD bande dessinée. La planète "bulles" à Lyon

La bande dessinée prend ses quartiers entre Rhône et Saône. Lyon BD propose, les 7 et 8 juin 2019, un plateau international d'auteurs et met l'accent sur les héroïnes de papier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'INTERNATIONALE LYONNAISE
L'INTERNATIONALE LYONNAISE (LUKE MCGARRY, LYON BD)

En matière de bande dessinée, Lyon affirme une dimension internationale qui n’appartenait vraiment jusqu’à présent qu’à Angoulême. Entre Saône et Rhône, l’idée n’est pas d’inviter les pays les uns après les autres, mais de renforcer au fil du temps les liens noués avec les partenaires.

Cela permet d’organiser par exemple le week-end prochain une "battle BD" entre la Finlande, l’Argentine, Les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Espagne, l’Angleterre et le Chili.

Le plan à 3, au Palais de la Bourse

L’accent international, c’est aussi l’affiche et l’exposition signée par Luke McGarry, qui vit à Los Angeles ; le concert dessiné de l’allemand Reinhardt Kleist autour de la musique de Nick Cave ; les Zombies de Walking Dead qui envahissent le Musée d’Art Contemporain, en présence du dessinateur anglais Charlie Adlard ; ou encore Bill Morrisson, l’illustrateur des Simpsons au Théâtre Comédie Odéon.

Le festival de Lyon n’a pas renoncé pour autant à défendre la BD francophone. Au contraire. Pour preuve, le projet "Plan à 3", qui vante les mérites d’une BD franco-belge élargie à la Suisse. Pour dire que cet espace francophone reste, malgré la puissante Amérique d’un côté, et la vitalité des mangas de l’autre, le territoire le plus actif de la planète BD.

On est le seul de ces trois grands pôles capable de faire de l’hybridation entre ces différents genres de bandes dessinées. On lit, on produit, on traduit des BD qui empruntent aux codes du manga, des comics américains et à notre histoire propre : la BD franco-belge.

Mathieu Diez, directeur du festival Lyon BD

Des filles badass

L’autre tendance de l’année, c’est la mise en avant des femmes dans la BD : les autrices, au premier rang desquelles Pénélope Bagieu, Catherine Meurisse, Emilie Gleason, Chloé Cruchaudet, mais aussi les héroïnes de la BD jeunesse, capables de séduire les garçons comme les lectrices en herbe. C'est le thème de l'exposition "Badass".

Ce sont des personnages de bandes dessinées qui ne correspondent pas aux stéréotypes qu’on peut affecter à une fille ou à un garçon. Aubépine, Zita ou Momo sont des personnages, certes féminins, mais qui, chez les enfants, ont un public équitablement partagé entre filles et garçons.

Sandrine Deloffre, coordinatrice générale du festival

Une trentaine d’expositions, 270 auteurs : Lyon BD, les 7, 8, 9 juin 2019.

L\'INTERNATIONALE LYONNAISE
L'INTERNATIONALE LYONNAISE (LUKE MCGARRY, LYON BD)