Cet article date de plus de quatre ans.

BD bande dessinée. En hommage à Sagan

écouter (3min)

Le rendez-vous "Bande dessinée" de franceinfo vous propose des adaptations littéraires en BD. Parmi les plus réussies de ces derniers mois,"Bonjour tristesse", premier roman de Françoise Sagan, mis en images par Frédéric Rébéna.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
LES COULEURS D'UN ETE DESENCHANTE (FREDERIC REBENA, RUE DE SEVRES / JULLIARD)

Si Frédéric Rébéna a adapté Bonjour tristesse en 2018, c’est d’abord pour Françoise Sagan.

Le personnage médiatique Sagan me paraissait magnétique. C’est une figure de liberté. Sa désinvolture, son intelligence m’étaient sympathiques.

Frédéric Rébéna

Quand sort Bonjour Tristesse en 1954, le monde des lettres françaises, tout comme le public, n’en revient pas. Difficile d’imaginer qu’une jeune fille de 17 ans a pu écrire ce court roman aux sentiments adultes et désabusés. Bonjour tristesse est une tragédie intime, un drame bourgeois, un huis clos désagréable.

Un lieu de vacances très stressant

Des personnages uniquement soucieux d’eux-mêmes cohabitent le temps d’un été dans une belle demeure de la Côte d’Azur. Ils se grisent d’alcool, de jeu, de vitesse et font semblant d’aimer. Ils n’ont pour horizon que la Méditerranée ; pour décor, quelques pins parasols et des cactus dont la présence dans la paysage dit l’âpreté des situations.

Les cactus sont le motif qui synthétise le mieux la qualité des relations entre les personnages. J’aime bien le cactus, j’en ai chez moi, je me sens aussi un peu cactus.

Frédéric Rébéna

Pourtant, à la lecture, la bande dessinée Bonjour tristesse nous happe. Cela tient sans doute à la capacité de Frédéric Rébéna de dessiner la courbe d’une épaule, de placer une main qui tient une cigarette, de saisir avec acuité le jeu trouble des regards.

Tout en affirmant se tenir à distance de personnages si peu aimables, Frédéric Rébéna multiplie les plans rapprochés. La sensualité est permanente, et le désir absent. Le climat est estival, mais l’éclairage inquiet. Rébéna suggère une explication pour comprendre la jeune Françoise Sagan.

Elle avait été traumatisée par la découverte des camps de concentration. J’ai compris ce récit comme celui d’une jeunesse marquée par la révélation de la tragédie de la Seconde Guerre mondiale.

Frédéric Rébéna

Frédéric Rébéna adapte Bonjour Tristesse d’après François Sagan, aux éditions Rue de Sèvres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.