BD, bande dessinée, France info

BD, bande dessinée. En Corse et à Monaco

De l'occupation sanglante de la cave d'Aleria en 1975 à la prise du pouvoir démocratique en 2015, Hélène Constanty dévoile la grande fresque du nationalisme corse contemporain. La journaliste a également enquêté sur les affaires monégasques. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
EN MEDITERRANEE
EN MEDITERRANEE (BENJAMIN ADES, LA REVUE DESSINEE-DARGAUD / THIERRY CHAVANT, SOLEIL)

Journaliste à Médiapart, Hélène Constanty nourrit pour la Corse une vraie passion. Elle a jugé que le moment était venu de se retourner sur les quelque 40 années qui ont marqué la cause du nationalisme et ont produit des images fortes. 

Cagoules noires et nuits bleues

Alors que la collectivité territoriale est désormais démocratiquement dirigée par ceux qui se sont battus pour l’autonomie, voire l’indépendance, Une Histoire du nationalisme corse donne à voir les épisodes d'un combat qui a  produit des images fortes. 

Ça m’a permis de faire revivre des scènes d’une puissance incroyable, qu’on a parfois oubliées. Comme en 1984, quand un commando du FLNC s’est introduit dans la prison d’Ajaccio pour aller tuer dans leurs cellules deux personnes suspectées d’avoir assassiné le frère d’un des leurs.

Hélène Constanty

Il y a aussi les nuits bleues, les centaines de bombes qui explosent du Nord au Sud de l’île, visant les gendarmeries, les complexes sportifs, les villas des continentaux. On retrouvera les conférences de presse théâtrales, armées et cagoulées, dans le maquis. On comprendra mieux les combats fratricides, canal habituel, canal historique. Les dérives mafieuses et les négociations secrètes, aussi. Et le crime de trop contre l’État : l’assassinat du préfet Erignac.

Hélène Constanty démarre son récit en 1975 avec l’occupation de la cave d’Aleria par le militant Edmond Siméoni et ses amis. Elle convoque enfin la figure de Pasquale Paoli, qui, au XVIIIe siècle, a dirigé la République corse indépendante.

Les militants du nationalisme corse se réclament tous de lui. C’est vraiment le père de la nation. Il était intéressant de le faire dialoguer avec les acteurs d'aujourd’hui.

Hélène Constanty

Une Histoire du nationalisme corse, Hélène Constanty et Benjamin Adès, une coédition La revue dessinée-Dargaud.

Double actualité BD pour Hélène Constanty

Cette fois avec Thierry Chavant au dessin, elle prend le large, direction Monaco. Revenant sur l’assassinat de la milliardaire Hélène Pastor, abattue avec son chauffeur en 2014, enchaînant sur les tripatouillages des oligarques russes dans la Principauté, Monaco, Luxe, crime et corruption, aux éditions Soleil, nous dit que, finalement, le charme de Monaco ne tient qu’au prix du m2, le plus élevé du monde.

EN MEDITERRANEE
EN MEDITERRANEE (BENJAMIN ADES, LA REVUE DESSINEE-DARGAUD / THIERRY CHAVANT, SOLEIL)