Cet article date de plus d'un an.

BD Bande dessinée. Céleste et Marcel

De Paris à Cabourg, dans un tourbillon d'images mouvantes et sensibles, Chloé Cruchaudet met en scène la relation qui unit l'écrivain Marcel Proust et sa servante Céleste Albaret. 

Article rédigé par franceinfo, Jean-Christophe Ogier
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
CELESTE PAR CHLOE (CHLOE CRUCHAUDET, NOCTAMBULE)

C’est d’avoir entendu sa voix sur France Culture pendant l’été 2019 qui a donné à Chloé Cruchaudet l’envie de travailler sur le personnage de Céleste Albaret, qui fut, de l’âge de 23 ans à la mort de Marcel Proust, la servante dévouée du grand écrivain.

Chère Céleste

"J’ai été complètement happée par le ton de sa voix, cette chaleur, ce naturel, l’admiration, voire l’amour qui transparaissait dans ses propos quand elle parlait de Marcel Proust."

Chloé Cruchaudet

Qu’est-ce qui s’est donc passé entre ces deux-là...

...qui appartenaient à deux mondes si différents pour que Céleste Albaret en témoigne comme d’une période de vie exceptionnelle ? Pour y répondre, Chloé Cruchaudet nous invite à entrer dans le fameux appartement encombré de meubles et de bibelots, où l’auteur d’A la recherche du temps perdu déambule en négligé, quand il n’est pas au lit où il semble passer le plus clair de son temps. Nous irons faire un tour à Cabourg aussi. Nous croiserons Colette, Gide, quelques dames du beau monde, mais c’est bien Céleste qui tient la vedette.

"Marcel Proust avait dû déceler chez elle dès les premières rencontres un fort caractère, un franc parler aussi. Ça devait être deux sacrées commères qui devaient beaucoup s’amuser à se moquer de leurs contemporains. "

Chloé Cruchaudet

Avec ses airs humbles et ses grimaces rigolotes, elle est sympa, Céleste.

La première partie de Céleste a pour titre « Bien sûr Monsieur Proust. » La seconde ne devrait pas tarder sous le label Noctambule des éditions Soleil.

Chloé Cruchaudet sera présente le week-end prochain à Amiens où se tiennent tout au long du mois de juin les 26e rendez-vous de la bande dessinée.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.