À livre ouvert, France info

Les cafards n'ont pas de roi

Les conseils des libraires. Ce samedi : Rosa Tandjaoui de la librairie les Orgues, Gérard Collard de la librairie La Griffe Noire et Xavier Demarchis de la librairie Contretemps.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 Les cafards n'ont pas de roi de Daniel Evan Weiss aux éditions Folio

Le narrateur de ce livre s'appelle Nombres. Il est né dans une bibliothèque de New York et appartient à. l'espèce des dictyoptères, famille des blattellae germanicae, en français, les cafards. Nombres et ses compagnons vivent heureux dans l'appartement d'Ira et de la Gitane, quand celle-ci, excellente cuisinière mais souillon de première, décide de quitter le domicile conjugal. Elle est remplacée par Ruth, qui fait de l'ordre une religion et qui laisse subitement affamée la colonie des blattes par un excès de propreté. Comment Nombres parviendra-t-il à conjurer cette malédiction ? C'est tout le propos de ce livre irrévérencieux, profondément "politically incorrect" et subversif qui, sous les apparences d'une fable métaphysique et animalière, donne une critique virulente, méchante et savoureuse de la vie urbaine. Méfions-nous : les cafards sont bien plus vieux que les hommes et ils le savent.

 

L'épouse hollandaise d'Eric McCormack  aux édition Points

Rachel, la mère de Thomas, a partagé sa vie avec deux hommes. Tous deux s'appelaient Rowland Vanderlinden. Le premier, parti pour un long voyage, n'est jamais revenu. Le second, elle l'a aimé passionnément, sans poser aucune question. Quelle est l'identité de cet imposteur ? Et qu'est-il arrivé au premier Rowland Vanderlinden ? Thomas est déterminé à percer les secrets de ce double mystère...

 

Sapho d'Alphonse Daudet Eaux éditions J'ai lu

Sapho s'est éprise de Gaussin à peine avait-il franchi la porte de l'atelier. Dans l'agréable torpeur des soins que dispensent une tendresse constante et un amour bienveillant, il se laisse bercer par les bras d'une muse. Gaussin n'est pas amoureux et n'a donc pas peur. Il sait qu'il la quittera dans trois ans. Il sera nommé à l'étranger. Cette certitude l'apaise. Mais c'est sans compter sur l'amour, qui parfois naît derrière l'habitude et la douceur.

 

L’arabe du futur de Riad Sattouf aux éditions Allary

Un roman graphique où Riad Sattouf raconte sa jeunesse dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d'Hafez al-Assad.

Né en 1978 d'un père syrien et d'une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d'abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d'être nommé professeur. Issu d'un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.

En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n'aide pas), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n'a qu'une idée en tête : que son fils Riad aille à l'école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

L 'Arabe du futur sera publié en trois volumes. Ce premier tome couvre la période 1978-1984.

 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)