Sécurité routière, retraites et partenaires sociaux, TVA à 0%... Ce qu'il faut retenir de l'interview de Jean-Philippe Tanguy

Le député Rassemblement national (RN) de la Somme et président délégué du groupe RN à l'Assemblée nationale, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 20 avril 2023.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 25 min
Jean-Philippe Tanguy, député Rassemblement national (RN) de la Somme, sur franceinfo, jeudi 20 avril 2023. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean-Philippe Tanguy, député Rassemblement national (RN) de la Somme et président délégué du groupe RN à l'Assemblée nationale, était l'invité du "8h30 franceinfo", jeudi 20 avril 2023. Sécurité routière, retraites et partenaires sociaux, TVA à 0%... Il répondait aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Fin du retrait de points pour petit excès de vitesse : c'est "une bonne nouvelle"

C'est "une bonne nouvelle", reconnaît Jean-Philippe Tanguy, après l'annonce du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, de mettre fin au retrait de points sur le permis de conduire pour les excès de vitesse de moins de 5km/h à partir de l’année prochaine. Lors de la présidentielle, Marine Le Pen proposait de mettre fin au retrait de point pour les excès de moins de 20km/h et les petits délits routiers (conduite sans assurance, défaut de permis de conduire). "Il faut plus de tolérance pour les petits dépassements et plus de sanctions pour les comportements extrêmement dangereux, voire meurtriers", notamment sous l'emprise d'alcool et/ou de stupéfiants, estime le président délégué du RN à l’Assemblée nationale.

Retraites : "Ce qui serait courageux pour M. Macron, c'est qu'il dise 'je me suis trompé', et qu'il le pense"

Emmanuel Macron renoue ces derniers jours avec le terrain, malgré les huées de certains manifestants. "Ce n'est pas courageux d'aller voir les électeurs", réagit Jean-Philippe Tanguy, convaincu que "ce qui est courageux, c'est de prendre de bonnes décisions". "Ce qui serait courageux pour monsieur Macron, c'est que pour une fois dans sa vie, il dise 'je me suis trompé', qu'il le pense et qu'il le fasse", poursuit le député RN. Jean-Philippe Tanguy assure que si Marine Le Pen arrive au pouvoir, elle "abrogera la réforme" des retraites si la situation économique du pays ne se dégrade pas. Le RN votera également la proposition de loi du groupe Liot pour abroger tout ou partie de la réforme des retraites.

1er-Mai : le RN a "des propositions fortes" pour les travailleurs, "les syndicats sont dans le déni"

Le RN a "des propositions fortes" pour les travailleurs "et les syndicats sont dans le déni" vis-à-vis de Marine Le Pen, estime Jean-Philippe Tanguy, qui la considère comme "la candidate des travailleurs". Le député dit "ne pas comprendre l'attitude" des syndicats qui refusent la présence du RN dans les cortèges et de débattre avec Marine Le Pen. "C'est contre le choix de leurs propres syndiqués", poursuit Jean-Philippe Tanguy, qui évoque "le décrochage" entre les dirigeants syndicaux et leur base. "C'est un déni de réalité", un "mensonge syndical", "ils ont tort", insiste le président délégué du RN à l’Assemblée nationale.

Heures d'activité obligatoires pour les bénéficiaires du RSA : "Dans le privé, c'est du délire !"

Le gouvernement envisage de rendre obligatoire 15 à 20 heures d'activités "d'insertion" par semaine pour les bénéficiaires du RSA, des formations ou encore des stages en entreprise non rémunérés. "La formation devrait déjà être une obligation", rappelle Jean-Philippe Tanguy. Pour le reste, il estime que cette mesure, aujourd'hui, est "infaisable". Des stages en entreprise, "dans le privé, c'est du délire !", lance le député. "Les entreprises ne sont pas capables d'accueillir quelques heures par semaine ou par mois des personnes au RSA", juge-t-il. "Entre le slogan politique et la réalisation, il y a un fossé."

Transferts d'argent vers l'étranger : Bruno Le Maire "reprend les propositions de Marine Le Pen"

Bruno Le Maire "reprend les propositions de Marine Le Pen", se félicite Jean-Philippe Tanguy. Le ministre de l'Économie a fait savoir, dans une déclaration polémique, qu'il souhaitait mettre un terme aux transferts de prestations sociales sur des comptes à l'étranger, notamment au Maghreb. "Nous voulions contrôler les flux financiers venant de diasporas vers les pays étrangers", ajoute le député RN avant d'être repris sur la proposition qui figurait réellement dans le programme de Marine Le Pen, à savoir bloquer les transferts privés vers l'étranger, ce qui est interdit au nom du droit de propriété. "On a un désaccord avec le Conseil constitutionnel", reconnaît Jean-Philippe Tanguy, tout en restant convaincu "qu'il faut prendre des mesures nouvelles pour rendre effective la lutte contre les fraudes et la lutte contre l'immigration clandestine".

Inflation : "Il faut appliquer une politique globale de pression sur la grande distribution"

Pour lutter contre l'inflation, le RN veut l'application d'un taux de TVA à 0% sur un panier de 100 produits de première nécessité. Jean-Philippe Tanguy estime qu'il "faut appliquer une politique globale de pression sur la grande distribution" avec "des mesures de rétorsion" si nécessaire. "Monsieur Le Maire fait une lettre pour supplier l'industrie agroalimentaire et la grande distribution de faire un petit geste, nous, on les obligerait", affirme le député RN.

---------------

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du jeudi 20 avril 2023 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.