Cet article date de plus d'un an.

Restrictions sanitaires, vaccination, élections régionales... Le "8h30 franceinfo" de Laurent Saint-Martin

écouter (7min)

Le député du Val-de-Marne et tête de liste LREM pour les élections régionales en Ile-de-France était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 20 mars.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député du Val-de-Marne et tête de liste LREM pour les élections régionales en Ile-de-France était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 20 mars. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Laurent Saint-Martin, député du Val-de-Marne et tête de liste LREM (La République en marche) pour les élections régionales en Ile-de-France était l'invité du "8h30 franceinfo", samedi 20 mars. Restrictions sanitaires, vaccination, élections régionales... Il répond aux questions de Myriam Encaoua et Ersin Leibowitch.

Covid-19 : "Freinons la circulation de ce virus sans empêcher au maximum la vie normale des gens"

"Je pense que ce qui est bien avec ces mesures, c'est qu'on fait effectivement en fonction de la vraie vie des gens", déclare Laurent Saint-Martin, tête de liste LREM aux élections régionales en Ile-de-France, rapporteur général du budget, député du Val-de-Marne. Il réagit aux règles qui s'appliquent dans 16 départements depuis ce samedi matin pour lutter contre la propagation du Covid-19, et qui sont parfois difficiles à comprendre. "Soyons une bonne fois pour toutes pragmatiques, freinons la circulation de ce virus sans empêcher au maximum la vie normale des gens", déclare-t-il.

Régionales en Ile-de-France : "Il y a un mal-être chez les Franciliens"

Laurent Saint-Martin, désigné tête de liste LREM pour les élections régionales en Ile-de-France, met l'accent sur le "mal-être" de Franciliens qui veulent quitter la région. "J'ai identifié principalement deux raisons" à cela : "la sécurité, particulièrement dans les transports, et la qualité de l'air". Il propose notamment de mettre en place une police régionale dans les lycées. "Je veux qu'ils aient une vraie compétence de dialogue, de prévention avec les établissements", explique-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.