8h30 franceinfo, France info

VIDEO. Réforme des retraites : Agnès Buzyn veut "un dialogue direct avec les Français, au-delà des partenaires sociaux"

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, invitée du "8h30 Politique" vendredi 19 juillet, promet un "échange avec les Français", au lendemain des propositions de Jean-Paul Delevoye concernant le nouveau système de retraites.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, vendredi 19 juillet 2019 sur le plateau de franceinfo.
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, vendredi 19 juillet 2019 sur le plateau de franceinfo. (FRANCEINFO)

Les préconisations de Jean-Paul Delevoye sur la réforme des retraites "vont être soumises à concertation", annonce Agnès Buzyn, vendredi 19 juillet sur franceinfo. "Au-delà des partenaires sociaux, nous souhaitons échanger directement avec les Français", a ajouté la ministre des Solidarités et de la Santé. Les modalités de cette concertation "seront annoncées par Édouard Philippe la semaine prochaine", a-t-elle précisé.

Le rapport de Jean-Paul Delevoye pour un "système universel" propose notamment de basculer dans un système de retraite par points - et non plus par trimestres - et un "âge d'équilibre" à 64 ans avec une décote en cas de départ avant. Ces recommandations doivent servir de base pour le futur projet de loi, dont le texte pourrait entrer en vigueur en 2025.

La ministre promet "quelque chose qui s'apparente à un vrai dialogue direct avec les Français" car les Français "doivent comprendre ce qui est sous-tendu par cette réforme, c'est-à-dire un système de retraite adapté aux nouveaux parcours de vie". Agnès Buzyn souhaite par ailleurs que "les Français s'approprient la philosophie de cette réforme". Une philosophie "de justice" selon la ministre, puisqu'"elle rend le système plus égalitaire, moins inéquitable" et "redistribue vers les femmes et notamment les femmes précaires".

La ministre des Solidarités et de la Santé a également répondu aux syndicats qui dénoncent "un enfumage" (CGT), une "mauvaise surprise" (CFTC) ou une "réforme paramétrique" (FO). "Il y a certains syndicats qui ne sont pas en faveur d'un système par points. Ils ne veulent pas s'inscrire dans une refondation du système", a déploré la ministre, pointant notamment la CGT et FO, qui promettent déjà des journées de mobilisation en septembre.

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, vendredi 19 juillet 2019 sur le plateau de franceinfo.
Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, vendredi 19 juillet 2019 sur le plateau de franceinfo. (FRANCEINFO)