8h30 franceinfo, France info

Loi "séparatisme", Covid-19 en prison, rapatriement des femmes de jihadistes... Le "8h30 franceinfo" d'Éric Dupond-Moretti

Le garde des Sceaux était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 5 février 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 5 février 2021.
Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 5 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 5 février 2021. Projet de loi visant à lutter contre les séparatismes, baptisé projet de loi "confortant le respect des principes de la République", épidémie de Covid-19 en prison, rapatriement des femmes et enfants de jihadistes... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Projet de loi "confortant le respect des principes de la République" : "Un grand texte de liberté"

"Je suis très à l'aise" avec le projet de loi "confortant le respect des principes de la République", examiné par l'Assemblée nationale, assure Éric Dupond-Moretti. Je pense que c'est un grand texte de liberté." Pour le garde des Sceaux, "rappeler les valeurs de la République c'est plaider pour la liberté, la liberté d'enseigner, la liberté de penser, la liberté de caricaturer, la liberté de se marier avec quelqu'un que l'on aime."

Le ministre de la Justice balaie les critiques qui estiment que ce texte est "anti-musulmans". "Si c'était ça cette loi je ne me regarderais plus dans la glace. Oser raconter ça, c'est faire en sorte que des gamins aient envie d'aller chercher la chaleur humaine auprès des islamistes plutôt qu'au cœur de la République avec nous tous, ces propos sont inadmissibles", s'indigne-t-il.

Covid-19 : plus d'un quart des détenus de plus de 75 ans vaccinés

Dans les prisons, il y a "123 cas positifs" au Covid-19 "ce qui représente 0,2% de la population détenue", déclare Éric Dupond-Moretti. "Nous sommes parvenus à la stabiliser cette situation grâce aux mesures sanitaires qui ont été prises", se félicite le ministre de la Justice.

Par ailleurs "43 détenus ont été vaccinés" sur les 204 personnes âgées de plus de 75 ans que comptent les prisons françaises, précise le garde des Sceaux.

Syrie : "Ce n'est pas simple d'extraire des camps des ressortissants français"

Pascale Descamps, une mère de famille française qui réclame le rapatriement de sa fille partie rejoindre Daech en Syrie en 2015, a entamé une grève de la faim. "J'entends sa souffrance", assure Éric Dupond-Moretti. "Son dossier est suivi de près", déclare le garde des Sceaux.

"La question du rapatriement est extrêmement difficile. Elle met en danger aussi des soldats, des agents français et ça n'est pas simple d'extraire des camps les ressortissants français", estime le ministre de la Jutice. Sur la question des enfants "nous en avons rapatriés 35", précise Éric Dupond-Moretti. "Les derniers sont arrivés en France le 13 janvier dernier, en toute discrétion", ajoute-t-il.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 5 février 2021 :

Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 5 février 2021.
Éric Dupond-Moretti, garde des Sceaux et ministre de la Justice, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 5 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)