8h30 Fauvelle-Dély, France info

VIDEO. La campagne présidentielle de la France insoumise n'était "pas une campagne onéreuse", estime Adrien Quatennens

Le député France insoumise du Nord est revenu, vendredi, sur les révélations de la Cellule investigation de franceinfo qui expliquent que la société de Sophia Chikirou aurait facturé certains services à des prix très élevés.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Adrien Quatennens, député du Nord de la France insoumise, le 19 octobre 2018.
Adrien Quatennens, député du Nord de la France insoumise, le 19 octobre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

La campagne présidentielle de la France insoumise n'était "pas une campagne onéreuse", a affirmé sur franceinfo Adrien Quatennens, député du Nord de la France insoumise, vendredi 19 octobre. La Cellule investigation de franceinfo révèle vendredi que la société de la communicante Sophia Chikirou aurait facturé très cher certaines prestations pendant la campagne présidentielle. "Nos comptes de campagne ont été validés", s'est défendu Adrien Quatennens.

"La France insoumise, c'est 15 mois de campagne, c'est 11 millions d'euros de budget, et un rendement de 20%. Est-ce une campagne onéreuse ? Non, a-t-il répété. Vous comparez avec Benoît Hamon : 3 mois de campagne, 15 millions d'euros, pour un résultat de 6% à la présidentielle."

Le député pointe aussi le candidat Macron, devenu président : "Il a vu ses comptes de campagne se faire signifier des irrégularités par la commission. Son agence de communication s'appelle Jésus et Gabriel. Elle facture 8 mois de prestations de conseil 103 500 euros. Mediascop, sur toute la campagne de Jean-Luc Mélenchon, c'est 80 000 euros", affirme-t-il.

L'intégralité du 8h30 politique du 19 octobre

Adrien Quatennens, député du Nord de la France insoumise, le 19 octobre 2018.
Adrien Quatennens, député du Nord de la France insoumise, le 19 octobre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)