8h30 franceinfo, France info

Fin de la demi-jauge au collège, vaccination sur le lieu de vacances, et réforme des retraites... Le "8h30 franceinfo" de Gabriel Attal

Le porte-parole du gouvernement et secrétaire d’État auprès du Premier ministre était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 28 mai 2021.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 28 mai 2021.
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 28 mai 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement et secrétaire d’État auprès du Premier ministre était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 28 mai 2021. Fin de la demi-jauge au collège, vaccination sur le lieu de vacances, et réforme des retraites... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Salhia Brakhlia.

Fin de la "demi-jauge dans les classes de quatrième et troisième" dans "toute la France"

Invité de franceinfo, Gabriel Attal a annoncé la fin de la demi-jauge pour les collégiens de 4e et 3e et leur retour en classe, en jauge entière, progressivement, à partir de la semaine prochaine : "Les cours vont reprendre à 100%" dans toute la France", a indiqué le porte-parole du gouvernement. La demi-jauge était appliquée dans 15 départements. Mais "dans les lycées, la demi-jauge est maintenue", a-t-il souligné.

Un renforcement de la dotation en vaccins "des centres qui se trouvent sur des lieux touristiques"

"On va renforcer la dotation en vaccins des centres qui se trouvent sur des lieux très fortement touristiques pour que des Français qui n'auront pas encore été vaccinés, qui se rendent en vacances, puissent se faire vacciner s'ils le souhaitent", indique le porte-parole du gouvernement.

Il nuance toutefois son propos et abonde dans le sens d'Alain Fischer, le président du conseil d'​orientation de la stratégie vaccinale, qui précise que la vaccination sur le lieu de vacances doit être une "exception" pour ne pas désorganiser le système. "Quand vous prenez rendez-vous pour une première dose de vaccin dans un centre, le deuxième rendez-vous doit être pris dans ce centre", a-t-il préconisé.

Le ministère de la Santé annoncera "dans les prochains jours un plan spécifique"  pour détailler l'organisation de la campagne de vaccination cet été, a indiqué le Gabriel Attal. "S'il y a des Français qui veulent se faire vacciner, il faut qu'ils puissent se faire vacciner", a-t-il dit. 

"Un arbitrage politique" à rendre sur la réforme des retraites, mais le dossier n'est pas "en haut de la pile en ce moment"

"Il n'a jamais été question d'enterrer" la réforme des retraites, mais "il y a une décision à prendre" sur le calendrier, a admis sur franceinfo Gabriel Attal. La réforme "reste sur la table" mais n'est "pas en haut de la pile en ce moment", a-t-il déclaré alors que Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT a assuré jeudi sur franceinfo qu'on n'avait pas "le temps de faire" une réforme qualitative avant 2022.

"Il y a un arbitrage qui devra être rendu qui est un arbitrage politique, mais qui est aussi un arbitrage relatif à la vie du pays", a expliqué le porte-parole du gouvernement avant de s'interroger : "Est-ce qu'on peut considérer qu'il faut mettre le pays sur pause pendant huit mois sous prétexte qu'il a une élection présidentielle ?"

Régionales 

Si le Rassemblement national remporte une région aux prochains élections, "ce serait un échec collectif pour toutes les forces politiques qui s'engagent dans ces régionales", a estimé Gabriel Attal. Selon lui, les régions dirigées par le RN sont "des régions qui, malheureusement, vont s'engager dans une forme d'isolement vis-à-vis du reste du pays, peut-être vis-à-vis du monde. On ne peut pas dire que le Rassemblement national soit un parti qui soit particulièrement ouvert à l'international, ouvert aux investissements".

Les candidats de LREM vont-ils tout faire pour éviter que le RN ne prenne une région et participer à un éventuel front républicain ? Gabriel Attal "refuse" de se lancer dans des prévisions, d'autant qu'"il pourrait y avoir des surprises", dit-il. "Le soir du premier tour, on va regarder quelle est la situation politique électorale dans chacune des régions. Et puis on aura des décisions à prendre. On aura des propositions à faire aussi peut-être à des candidats."

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 27 mai 2021 :

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 28 mai 2021.
Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 28 mai 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)