Crise migratoire, affaire Hulot, lancement du mouvement "Ensemble citoyens !"... Le "8h30 franceinfo" de Stanislas Guerini

écouter (26min)

Le délégué général de LREM était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 28 novembre 2021.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Stanislas Guerini, délégué général de LREM était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 28 novembre 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Stanislas Guerini, député de Paris et délégué général de La République en marche, était l'invité du "8h30 franceinfo", dimanche 28 novembre 2021. Crise migratoire, affaire Hulot, lancement du mouvement "Ensemble citoyens !"... Il répond aux questions d'Ersin Leibowitch et Jean-Jérôme Bertolus.

Crise franco-britannique sur les migrants : "La France doit davantage solliciter Frontex"

"La France doit davantage solliciter Frontex pour augmenter ses moyens et être aidée dans la gestion de la situation à la frontière avec la Grande-Bretagne", suggère Stanislas Guerini, alors qu'une réunion européenne se tient à Calais (Pas-de-Calais) ce dimanche 29 novembre, pour renforcer "la lutte contre l'immigration clandestine et les réseaux de passeurs", en présence des agences européennes de police criminelle Europol et des frontières Frontex et de plusieurs ministres chargés de l'immigration.

"Nous devons trouver des solutions" dans le confit migratoire opposant Paris et Londres, et cela passe notamment par "davantage de mutualisation des moyens européens" via Frontex, mais aussi "augmenter les moyens" de l'agence européenne des frontières, estime le délégué général de LREM.

Affaire Hulot : une situation "un peu différente en 2018"

Après la diffusion d'Envoyé Spécial où plusieurs femmes prennent la parole pour accuser l'ancien ministre de la Transition écologique, le gouvernement va-t-il s'excuser d'avoir apporté son soutien à Nicolas Hulot en 2018 ? "Il y a une situation qui était un peu différente" à l'époque, déclare Stanislas Guerini, alors qu'une plainte pour viol avait été déposée contre le ministre. "Il y avait un témoignage d'une personne qui ne souhaitait pas que son identité soit révélée", avance le délégué général de LREM. 

 "Je souhaite que systématiquement on puisse faire en sorte que la Justice se saisisse de ces affaires. C'est possible, on a été capable de remonter même dans des situations de prescription un peu compliquées", assure Stanislas Guerini. 

Mouvement "Ensemble citoyens !" : pas de fusion entre LREM et le MoDem

Le nouveau mouvement politique "Ensemble citoyens !" réunissant toutes les composantes de la majorité présidentielle soutenant Emmanuel Macron sera officiellement lancé ce lundi 29 novembre avec un meeting à la Maison de la Mutualité à Paris. Cela ne signifie pas pour autant une fusion de ses deux principales composantes, LREM et le MoDem, rappelle Stanislas Guerini : "Ce n'est pas ce qu'on a prévu aujourd'hui. Cet espace là, il est fait pour que chaque formation politique puisse garder sa spécificité."

"Moi je considère qu'avec le MoDem il y a beaucoup de convergences de vues et donc travailler de façon très resserrée, très intégrée ça me va bien", ajoute le délégué général de LREM.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du dimanche 28 novembre 2021 :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.