8h30 franceinfo, France info

Chômage partiel, soignants, allocution présidentielle... "le 8h30 franceinfo" de Philippe Martinez

Le secrétaire général de la CGT, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 16 juin 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 16 juin 2020.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 16 juin 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 16 juin 2020. Chômage partiel, soignants, allocution présidentielle, travailleurs sans-papiers... Il répond aux questions de Marc Fauvelle et Renaud Dely. 

Chômage partiel : "On est plus près des 6 que des 12" millions

En s'appuyant sur des chiffres fournis par la ministre du Travail lors d'une réunion, Philippe Martinez assure qu'"on est plus près des 6 que des 12" millions de travailleurs concernés par le chômage partiel en France"Les 12 ou 13 millions, ce sont les demandes" des entreprises, précise-t-il. 

Le secrétaire général de la CGT se félicite du fait que le chômage partiel "existait avant la crise" et que "c'est une bonne chose qu'il perdure". "Ce modèle social, soit on le renforce, soit on continue à le casser. C'est ça l'enjeu", estime-t-il.

Hôpital : "Les soignants attendent des réponses"

Médecins, aides-soignants et infirmiers sont appelés à manifester mardi 16 juin pour rappeler le gouvernement à ses promesses, alors que s'est ouverte le 25 mai une concertation visant à améliorer la prise en charge des malades et les conditions de travail des soignants. "On nous dit qu'on va faire un diagnostic de la réalité de l'hôpital. Le diagnostic est fait. C'est des réponses qu'attendent les soignants", estime Philippe Martinez.

Le secrétaire général de la CGT détaille : "Le problème du manque de personnel, le problème de la reconnaissance des diplômes et des qualifications, les fermetures de lits, ce n'est pas nouveau. Ce que demandent ceux qui sont autour de la table, c'est : combien vous mettez d'argent pour améliorer la situation de l'hôpital ?"

Emmanuel Macron "refait le coup de l'acte 2"

Après l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron dimanche 14 juin, "Ce qui nous inquiète, c'est que le président de la République nous refait le coup de l'acte 2", déclare Philippe Martinez. "Après la crise des 'gilets jaunes', il a dit : plus rien ne sera comme avant. Et derrière, il nous a fait passer la réforme des retraites et la réforme de l'assurance chômage", dénonce Philippe Martinez. Une réforme, actuellement suspendue. 

Philippe Martinez réclame de nouveau l'abandon pur et simple de la réforme des retraites, elle aussi en suspens. "Il faut une autre réforme, celle qui est proposée n'est pas bonne", a-t-il martelé.

Régulariser les sans-papiers "qui contribuent à l'économie"

La semaine dernière, environ 200 livreurs de la société de repas à domicile Frichti ont manifesté pour demander leur régularisation, après avoir été écartés de la plateforme de livraison de la société. La "régularisation des travailleurs sans-papiers, tous ceux qui travaillent depuis des années" et qui "contribuent à l'économie du pays" serait "un signe fort", estime Philippe Martinez. 

"Comment un employeur peut dire au bout de trois ans : 'Je ne savais pas qu'ils n'avaient pas de papiers'. Alors qu'ils ont travaillé, ils payent des cotisations, ils payent des impôts", s'étonne le secrétaire général de la CGT. Philippe Martinez a affirmé en avoir "parlé de vive voix" à Emmanuel Macron "il y a 10 jours à l'Élysée". "Il m'a dit : 'Je regarde.' C'est souvent sa réponse", assure le leader de la CGT. Mais "regarder et écouter, ce n'est pas la même chose", souligne-t-il.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo", mardi 16 juin 2020 :

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", mardi 16 juin 2020.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 16 juin 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)