8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Enfant sauvé par un sans-papiers : "Il mérite la Légion d'honneur", estime Alexis Corbière

Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon a affirmé lundi 28 mai sur franceinfo que Mamoudou Gassama "a fait un geste" qui "le rend Français" et, selon lui, "il mérite la Légion d'honneur".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.
Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Alexis Corbière, député de La France insoumise de Seine-Saint-Denis et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, a affirmé lundi 28 mai sur franceinfo que Mamoudou Gassama "a fait un geste" qui "le rend Français" et, selon lui, "il mérite la Légion d'honneur". Ce Malien sans-papiers de 22 ans a sauvé samedi un petit garçon de 4 ans suspendu dans le vide au 4e étage d'un immeuble parisien, en escaladant la façade. Un geste "héroïque" salué unanimement.

"Il mérite la légion d'honneur"

"Il fait un geste qui, d'un certain point de vue, au sens philosophique du mot, le rend français, explique le député. Il fait partie de notre communauté nationale. C'est un homme qui risque sa vie pour sauver la vie d'un enfant qu'il ne connaît pas mais uniquement pas altruisme, générosité. C'est beau (...) Honnêtement, un homme qui risque sa vie pour sauver la vie d'un enfant, de mon point de vue, il mérite la Légion d'honneur."

"On a tous été impressionnés de voir cela. À titre personnel, je ne me sens pas du tout capable de faire ça, si j'avais été sur le trottoir. C'est un geste héroïque, courageux", a-t-il salué. "On est fiers, a-t-il souligné. C'est un geste qui a une portée exemplaire donc quand le président de la République le reçoit, je trouve cela plutôt bien." Mamoudou Gassama va être reçu lundi matin à l'Elysée par Emmanuel Macron.

Le député et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon estime que cet acte de bravoure fait du bien au débat sur l'immigration : "Le débat est tellement coincé sur ces questions d'immigration. On dit que ce sont de gens qui viennent profiter. Ces quelques exemples ne vont pas tout régler, mais cela permet de dire : regardez, ce ne sont pas de gens qui viennent profiter, ce ne sont pas des délinquants, ce sont des honnêtes gens, voire des gens encore meilleurs que nous", a estimé Alexis Corbière.

"Une folie antidémocratique"

Invité à réagir sur ce sujet, le député de La France insoumise de Seine-Saint-Denis a par ailleurs désapprouvé "l'attitude du président italien" qui a refusé dimanche de nommer un ministre des Finances eurosceptique choisi par le chef du gouvernement Giuseppe Conte. "C'est une folie antidémocratique", a-t-il réagi. "Je désapprouve l'attitude du président italien. Les droits constitutionnels en Italie permettent au président de la République de faire ça. C'est une folie antidémocratique. Parfois, on peut s'interroger : est-ce que des institutions sont vraiment l'expression de la démocratie", se demande-t-il. "Je ne suis pas d'accord pour qu'on étouffe les peuples. C'est le moteur de la crise au niveau européen. Ce n'est pas possible (...) On ne construit rien sans les peuples", a ajouté Alexis Corbière.

Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.
Alexis Corbière, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis et porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)